Accueil Culture

Culture

- Quelques liens importants:La vérité nous rendra libre ,La Musique au service de la Paix et la Réconciliation ,http://www.britishcouncil.org/fr/france-english-learn-english-online.htm(améliorer notre anglais),Technique, Culture et Bien-étre. ,

- Sites:  www.umuco-nyarwanda.blogspot.com, www.karabaye.com, www.rwandatourism.com , www.inyange.com,

*****************************************************************************
* Poèmes divers (Imivugo): Uri mwiza mamaUruti rwa Sezirahiga, Umwijima, Umutindi utarara ubusa, Umunyamerwe, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka, Ubucuruzi bwa NshokeyinkaII, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka III, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka IV, Mubuze ikirari, Iyi ntimba idatemba, Isengesho rya Mwenengango, Intambara, Insina zateye amahane, Igisingizo cy’imbarabara, Igishyimbo, Igishwi, Igare, Icyivugo cy’inturo, Icyivugo cy’imbeba, Icyivugo cya Ruzagayura, Ibigwi by’inyama n’igishyimbo, Baryohewe ubudasigaza,

* Ikeshamvugo: Ntibavuga-bavuga,

* Poèmes dynastiques (Ibisigo): Icyivugo cy’ihene (Sekarama ka Mpumba), Ndabukire Imana yunamuye u Rwanda, Ikimbwiye Imana yamwimitse uko yasaga, Iturema amagara, Ntambe ineza, Mbyukire mu ruganda, Naje kubika u Burundi, Naje kubara inkuru,Mvugire umwami amacumu, Naje kubika u Burundi, Naje kubara inkuru, Mpoze abarira, Umpe icyanzu, Nungutse ijambo ry’umwami, Imfura z’abagabo, Nkurire ingoma ubwatsi, Iteka ry’Imana, Mbwire nyiri inka izi, Ndi umuyoboke w’abami, Urugo rugwije imbaga, Inka ziragiwe n’inkuba, Umwami inka zikunze, Bambariye inkuru, Nkomati, Nta washobora igihugu nk’umwami, Ngambirize amahanga, Ndaje nkubwire umurasano, Nkurire ingoma ubwatsi, Umunsi mbarirwa inkuru, Kizi nzaba mpari, Iyo zishokewe n’intwari, Ruhanga ruganje abahinza, Ntambire ingoma, Urwango ruvuye ku busa, Ndi intumwa y’abami, Nta kigira inama mbi nk’intati, Nta kamara ishavu nko kubyara, Utatiye inkuba, Urubanza ruhari ntiruhumburwa, Bagorozi, Ubuhatsi bugira ubwoko, Igitutsi kiruta ikindi, Ko abwirije inka i Nduga, Nigabe mu ruganda, Iminsi myiza irasa, Zemeye inganzo ingogo, Rucibwa rute urubanza, Nsezere ingoro, Mpakanire abantu, Inka zigira ishorera, Aho ishokeye ishotsi ya Gitarama,

- Alexis Kagame: Indyoheshabirayi
- Cyprien Rugamba: Umutavu ucutse igicuku kinishye, Nyambo iruta ibigarama, Ibyuruka rya Mahero I, Ibyiruka rya Mahero II, Ibyiruka rya Maheru III,

- Gasimba François Xavier: Icyivugo cy’imfizi: Présentation et Explications par Professeur Léopold Munyakazi, Présentation par Dr. Eugène Shimamungu,
- Autres éléments de la culture traditionnelle:

*Litterature, arts et techniques: Imigani, Insigamigani n’ibitekerezo (récits, contes et autre fable…), Imigani y’imigenurano (proverbes et tournures de langage), imivugo n’ibisigo, Inganzo z’abasiziAmazina y’inka (poésie pastorale) n’ibyivugo, jeux et devinettes (Ibisakuzo), Ibyivugo (Eloges), Muzika (indirimbo, amahamba (pastorale), Ubuhuha n’ibihozo; imirishyo y’ingoma(tambourinage); inanga, imiduli et autres intruments musicaux…), Imbyino (danses: imishayayo, ibinimba, intore n’imihamirizo…), techniques diverses( travail du fer et du bois, vannerie, textile, potterie, tapisserie, construction, agri-élevage, pêche, chasse, gastronomie…)

*Croyances: Religion (Kubandwa -Culte de Ryangombe-, Guterekera-culte des ancêtres-, religion de Nyabingi, Kuraguza-arts divinatoirs-, Rites et Interdits, Ubuvubyi, Magie et Sorcererie…

*Mode de pensée: Phisosophie bantoue-rwandaise(Kagame, Tempels…), Influence des ethnies et des clans…

*Mode de vie: Vie quotidienne, la vache et le lait, Le vin de banane et la bière de sorgho, Le tabac, Hospitalité, Négociation des mariages et les noces, la condition féminine…

* Sciences: Medecine des plantes, etc.

*Politique: Les états ancestraux (Ingoma n’abahinza), l’organisation dynastique tutsi-nyiginya et les conquêtes…

- L’ouverture du Rwanda à la modernité:

* L’avenement de la République et la culture de démocratie.

* Les Religions nouvelles et la modernité: Christianisme, Islam…

* Idéologies et philosophie politique
* Le Rwanda en voie de développement

* L’importance de la pensée moderne pour la Vérité, la Justice et la Réconciliation: La vérité nous rendra libres,

Autres liens: Technique, Culture et Bien-être,

***********************************************************************************

- Culture, Musique, Folklore, jeunes talents etc. * Kizito Mihigo: La musique dans le coeur,

*Cécile Kayirebwa: Impundu,*Annuntiata Mutamuriza: Humura Rwanda nziza, *Irindiro: Ubukwe1, Ubukwe2, Ubukwe3, Ubukwe4, Ubukwe5, *Masabo Nyangezi: Kigali, Ma Liberté(présentation), *E. Mboneye, Mihigo Shushu…: Karahanyuze, *Urukerereza: Nshoze Uruyange, *Masamba: Ari hehe? Agasaza gashira amanga, *Impala: Anita, Genda Rwanda uri nziza, Toute Ma Peine, *JP Samputu: Karibu zaidi, *JC Matata: Mukobwa ndagowe, *Nsengiyumva: Shimwa Mwami(modern Inanga),* Inyange (danses modernes à la rwandaise-burundaise!-diaspora), Inyange-Ballet (Diaspora),Inyange:Dutaramane, Inyange-dutaramane, Rwanda nziza(Imishayayo-modern),* La variété rwandaise,

LA CULTURE RWANDAISE DANS L’ESPACE CULTUREL MONDIAL

(ici l’extrait de l’article de Wikipedia)

La culture traditionnelle rwandaise est liée à celle des populations de l’Afrique des grand lacs. La structure de la royauté ancestrale a impressionné les premiers colons par son organisation sophistiquée, qu’ils n’arrivaient pas à attribuer à un peuple africain. La croyance traditionnelle en un Dieu unique, Imana, sensible à leur condition, les récits oraux, la langue (le Kinyarwanda) et les proverbes, les chants, les tambours et la danse tiennent une grande place dans cette culture fortement imprégnée des combats des guerriers et des activités agricoles : élevage, agriculture, chasse et pêche.

La vache et le lait, la lance avec des fers aux géométries diverses, la houe, l’arc, le vin de banane et la bière de sorgho, les paniers tissés sont des symboles de la tradition rwandaise.

L’artisanat du fer est probablement l’un des plus anciens au monde. Les objets en bois, en terre, ou en végétaux caractérisaient la vie courante. Aujourd’hui les importations en métal et plastique ont pris le dessus. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les vêtements étaient fait d’écorce d’arbre à la texture très proche des tissus. Depuis la colonisation les vêtements occidentaux se sont répandus, mais le pagne en coton reste un lien très important pour les femmes entre la tradition et la modernité.

La population est répartie dans une vingtaine de clans familiaux d’une part et d’autre part, sur un autre plan, dans des subdivisions socio-professionnelles (Hutu, Tutsi, Twa) qui ont donné lieu à une surévaluation de leur importance pendant la colonisation et des instrumentalisations politiques, dont les retournements ont été à l’origine du génocide de 1994. On parle à ce sujet d’Ethnisme au Rwanda.

Les mariages sont évidemment l’occasion d’entretenir les traditions. La dot, payée par le fiancé aux parents de la fiancée (une vache, une houe,… selon le milieu socio-professionnel et la richesse), était le résultat d’une négociation longue et parfois épique entre les familles. Il en reste une sorte de jeu de rôle très ritualisé, en plusieurs étapes, parfois d’un humour irrésistible, où chaque famille transmet quelque chose de sa connaissance de la vie à ses enfants, et très concrètement de quoi faire vivre le jeune ménage.

La médecine rwandaise basée sur les plantes est toujours vivante, malgré l’intégration de la médecine occidentale.

L’influence coloniale

La culture traditionnelle rwandaise a été fortement marquée par la colonisation (1894-1962), allemande puis belge à partir de la première guerre mondiale, par les églises chrétiennes, plus particulièrement l’Église catholique, et par le génocide de 1994. Aujourd’hui, cette culture est en pleine interrogation quant à ses traditions, ses pratiques. Les références historiques balancent entre les versions introduites par les colons, celles de la tradition, et les nécessaires adaptations au monde moderne et au développement de la citoyenneté dans un pays qui se veut démocratique.

L’impact du génocide

La contrainte pour les rescapés de vivre au milieu des tueurs de leurs familles, est inimaginable hors du Rwanda. La réintroduction des Gacaca, justice villageoise, pour juger ces innombrables criminels du génocide, est caractéristique de cette originalité rwandaise qui n’oublie pas complètement sa tradition quand elle s’avère utile. Mais ce n’est pas toujours bien perçu en Occident y compris par de grandes ONG qui y voient une justice au rabais. De même en ce qui concerne l’instauration d’un Forum de concertation des partis politiques dans la constitution, ce qui ne se voit pas dans les démocraties occidentales.

Depuis le génocide de nombreux mémoriaux ont été aménagés. Ils témoignent de la volonté de donner une sépulture digne aux victimes du génocide et de cultiver le « devoir de mémoire ». Les plus célèbres sont les églises de Ntarama et Nyamata à l’est de Kigali, le collège de Murambi au sud ouest du Rwanda près de Gikongoro, le mémorial inachevé de Bisesero près de Kibuye à l’ouest au bord du lac Kivu et celui de Gisozi à Kigali.

L’influence de la mondialisation

Le christianisme, l’écrit et la radio, l’automobile et le football avaient accompagné le Rwanda vers les « indépendances » et même dans le génocide. La télévision, le cinéma, l’informatique, le téléphone commencent à bouleverser profondément les attitudes, mais sans précipitation. Les femmes ont le record du monde de participation aux pouvoirs politiques (49 % des députés sont des femmes), mais les hommes craignent l’évolution occidentale de l’indépendance de la femme qu’ils perçoivent comme une menace. La morale chrétienne, tout en combattant la polygamie qui a disparu de la pensée dominante, vient apporter un recours contre cette crainte.

Une population majoritairement chrétienne

Les chrétiens représentent 90 % de la population rwandaise, dont environ 60 % de catholiques. On trouve quelques musulmans, surtout à Kigali dans le quartier Nyamirambo. Depuis le génocide, les Églises chrétiennes, protestantes et des sectes américaines ont pris de nombreux chrétiens à l’Église catholique. Elle est parfois mal perçue, car pendant la guerre, les prêtres ont pris parti selon l’ethnie dans laquelle ils appartenaient. On remarque de très timides affirmations d’athéisme depuis le génocide. La pression religieuse au Rwanda est si forte que les rares athées gardent le plus souvent secrète leur conviction, malgré la grave cassure de confiance religieuse qu’a pu parfois engendrer le génocide.

Une population jeune

Les moins de vingt ans forment plus de 50 % de la population. Il existe encore de nombreux enfants des rues notamment à Kigali, comme souvent en Afrique, mais aggravé par le génocide.

Le déséquilibre entre la capitale et la campagne

Mais ce qui frappe l’étranger au Rwanda est le contraste entre Kigali et la campagne rwandaise. Dans une même famille, on peut passer d’une belle villa, équipée à l’occidentale, à Kigali et aller visiter des cousins qui vivent dans une grande misère dans une petite maison au murs de terre, plantée au milieu d’un jardinet propre et clôturé. Pas d’eau courante, pas d’électricité, deux fauteuils et un canapé en bois délabré ayant perdus leurs coussins pour tout mobilier dans la salle commune, aux murs chaulés avec un sol en terre battue.

Littérature

Voir article détaillé Littérature du Rwanda

Il est généralement reconnu que l’ancien royaume du Rwanda avait élaboré une littérature orale d’une grande originalité et d’une extraordinaire richesse. Cette littérature tombe en deux catégories principales:

  • La tradition royale, qui se caractérise par un certain degré de codification et de contrôle officiel de la part des rois du Rwanda;
  • La tradition populaire, qui comporte des textes comme ceux que l’on retrouve dans toutes les traditions orales, notamment africaines.

Le génocide a provoqué l’éclosion d’une littérature de témoignages, d’essais historiques et romans tel que de l’écrivain Benjamin Sehene.

Source: www.fr.wikipedia.org

 

*   *   *

 

- Certains sites culturels: www.umuco-nyarwanda.blogspot.com, www.karabaye.com, www.rwandatourism.com

- Musique populaire: Inanga

- Litterature traditionnelle:

* Poèmes divers (Imivugo): Uri mwiza mamaUruti rwa Sezirahiga, Umwijima, Umutindi utarara ubusa, Umunyamerwe, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka, Ubucuruzi bwa NshokeyinkaII, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka III, Ubucuruzi bwa Nshokeyinka IV, Mubuze ikirari, Iyi ntimba idatemba, Isengesho rya Mwenengango, Intambara, Insina zateye amahane, Igisingizo cy’imbarabara, Igishyimbo, Igishwi, Igare, Icyivugo cy’inturo, Icyivugo cy’imbeba, Icyivugo cya Ruzagayura, Ibigwi by’inyama n’igishyimbo, Baryohewe ubudasigaza,

* Ikeshamvugo: Ntibavuga-bavuga,

* Poèmes dynastiques (Ibisigo): Icyivugo cy’ihene (Sekarama ka Mpumba), Ndabukire Imana yunamuye u Rwanda, Ikimbwiye Imana yamwimitse uko yasaga, Iturema amagara, Ntambe ineza, Mbyukire mu ruganda, Naje kubika u Burundi, Naje kubara inkuru,Mvugire umwami amacumu, Naje kubika u Burundi, Naje kubara inkuru, Mpoze abarira, Umpe icyanzu, Nungutse ijambo ry’umwami, Imfura z’abagabo, Nkurire ingoma ubwatsi, Iteka ry’Imana, Mbwire nyiri inka izi, Ndi umuyoboke w’abami, Urugo rugwije imbaga, Inka ziragiwe n’inkuba, Umwami inka zikunze, Bambariye inkuru, Nkomati, Nta washobora igihugu nk’umwami, Ngambirize amahanga, Ndaje nkubwire umurasano, Nkurire ingoma ubwatsi, Umunsi mbarirwa inkuru, Kizi nzaba mpari, Iyo zishokewe n’intwari, Ruhanga ruganje abahinza, Ntambire ingoma, Urwango ruvuye ku busa, Ndi intumwa y’abami, Nta kigira inama mbi nk’intati, Nta kamara ishavu nko kubyara, Utatiye inkuba, Urubanza ruhari ntiruhumburwa, Bagorozi, Ubuhatsi bugira ubwoko, Igitutsi kiruta ikindi, Ko abwirije inka i Nduga, Nigabe mu ruganda, Iminsi myiza irasa, Zemeye inganzo ingogo, Rucibwa rute urubanza, Nsezere ingoro, Mpakanire abantu, Inka zigira ishorera, Aho ishokeye ishotsi ya Gitarama,

- Alexis Kagame: Indyoheshabirayi
- Cyprien Rugamba: Umutavu ucutse igicuku kinishye, Nyambo iruta ibigarama, Ibyuruka rya Mahero I, Ibyiruka rya Mahero II, Ibyiruka rya Maheru III,

- Gasimba François Xavier: Icyivugo cy’imfizi: Présentation et Explications par Professeur Léopold Munyakazi, Présentation par Dr. Eugène Shimamungu,
- Autres éléments de la culture traditionnelle:

*Litterature, arts et techniques: Imigani, Insigamigani n’ibitekerezo (récits, contes et autre fable…), Imigani y’imigenurano (proverbes et tournures de langage), imivugo n’ibisigo, Inganzo z’abasiziAmazina y’inka (poésie pastorale) n’ibyivugo, jeux et devinettes (Ibisakuzo), Ibyivugo (Eloges), Muzika (indirimbo, amahamba (pastorale), Ubuhuha n’ibihozo; imirishyo y’ingoma(tambourinage); inanga, imiduli et autres intruments musicaux…), Imbyino (danses: imishayayo, ibinimba, intore n’imihamirizo…), techniques diverses( travail du fer et du bois, vannerie, textile, potterie, tapisserie, construction, agri-élevage, pêche, chasse, gastronomie…)

*Croyances: Religion (Kubandwa -Culte de Ryangombe-, Guterekera-culte des ancêtres-, religion de Nyabingi, Kuraguza-arts divinatoirs-, Rites et Interdits, Ubuvubyi, Magie et Sorcererie…

*Mode de pensée: Phisosophie bantoue-rwandaise(Kagame, Tempels…), Influence des ethnies et des clans…

*Mode de vie: Vie quotidienne, la vache et le lait, Le vin de banane et la bière de sorgho, Le tabac, Hospitalité, Négociation des mariages et les noces, la condition féminine…

* Sciences: Medecine des plantes, etc.

*Politique: Les états ancestraux (Ingoma n’abahinza), l’organisation dynastique tutsi-nyiginya et les conquêtes…

- L’ouverture du Rwanda à la modernité:

* L’avenement de la République et la culture de démocratie.

* Les Religions nouvelles et la modernité: Christianisme, Islam…

* Idéologies et philosophie politique
* Le Rwanda en voie de développement

* L’importance de la pensée moderne pour la Vérité, la Justice et la Réconciliation: La vérité nous rendra libres,

Autres liens: Technique, Culture et Bien-être,

***********************************************************************************

- Culture, Musique, Folklore, jeunes talents etc. * Kizito Mihigo: La musique dans le coeur,

*Cécile Kayirebwa: Impundu,*Annuntiata Mutamuriza: Humura Rwanda nziza, *Irindiro: Ubukwe1, Ubukwe2, Ubukwe3, Ubukwe4, Ubukwe5, *Masabo Nyangezi: Kigali, Ma Liberté(présentation), *E. Mboneye, Mihigo Shushu…: Karahanyuze, *Urukerereza: Nshoze Uruyange, *Masamba: Ari hehe? Agasaza gashira amanga, *Impala: Anita, Genda Rwanda uri nziza, Toute Ma Peine, *JP Samputu: Karibu zaidi, *JC Matata: Mukobwa ndagowe, *Nsengiyumva: Shimwa Mwami(modern Inanga),* Inyange (danses modernes à la rwandaise-burundaise!-diaspora), Inyange-Ballet (Diaspora),Inyange:Dutaramane, Inyange-dutaramane, Rwanda nziza(Imishayayo-modern),* La variété rwandaise,

*******************

Dans la même catégorie, cliquer ici

**********************

Reccueil Musique rwandaise

- Uhemukiye u Rwanda

- Amahoro

- Eugeniya

-Ubalijoro

- Itahe ni ubusa

- Anita

-Umutoni

- Mutamuriza

-Karame

-Uhemukira U Rwanda

- Bantu mugana iwacu

-Umwiza w’i Bwanacyambwe

- Adela Mukasine

- Karoli nshuti

-Umubano mu bantu

-Wahemukiye u Rwanda

 

Un commentaire

  1. Froduald Harelimana

    6 mars, 2011 à 20:57

    Amateke

    Ni igihingwa cyera i Rwanda
    Simpamya niba ariho akomoka
    Ariko icyo nzi afite ubumanzi
    Hinga nyarangire abatayazi
    Maze mbabwire uko nayabonye
    Ayo materambaraga, materamatsiko

    Amateke asanzwe ya Kinyarwanda
    Burya ni ingare y?ingagare
    Arikunga, akidegembya
    Kuva agihingwa kugeza ahiye
    Iteka arangwa n?ubwigenge

    Mu murima yiharira ikibanza
    Ntarindwa ibyonnyi n?utwakatsi
    Nta kagungu iyahangara
    Ntajya arwara ngo aterwe umuti
    Ntajya atinya imvura n?imiyaga
    Izuba ry?icyi ntiriyakanga
    Ntashorozwa akurwa yeze

    Bitindakuziko ni amateke!
    Yaba Ncogeye n?amaranda
    Ku mashyiga yiha ijoro n?umunsi
    Inkwi zikagwira, inkekwe igahinda
    Maze agatinda agatungana

    Ujya kuyateka aratekereza
    Agashiruka ubute, agashira ubwira
    Agategura inkwi ziyahisha
    Agategura ibyo akora atetse

    Abatetse amateke baratarama
    Bagatarura udukuru twinshi
    Tw?aho biriwe, utwo bumvise
    Aho bahinze, abo bahuye
    Uwabahe, uwabahanuye
    Sakwe Sakwe, Fora Ndinde?
    Imigani mirerimire irambirana,
    Kugeza bagiye kugana amariri.

    Arusha ibindi biryo ubugare
    Ntavogerwa aribwa ahiye
    Yanze ibyo kwihinduza atarashya
    Yanze kwotswa no kuyahekenya
    N?ubwo yaba inkwana zayo
    Yanze kugaraguzwa indosho nk?imboga
    Yataye heru kurembwa iziko
    No kuyasuzuma hato na hato

    Atekwa yonyine, nta mvange
    Ntiyiganda, atekwa uko ari.
    Yanze kwamburwa uruhu rwayo
    Yanga gutandukana n?abayo

    Nta buhanzi mu kuyateka
    Nta murundo w?ibikoresho
    Byo kuyateka no kuyagabura
    Ntawe atesha igihe n?umwete
    Byo kuyatwerera ibirungisho
    Aribwa yonyine bigakunda
    Nta kuyatarira ubufatisho

    Iyo bayataragaje ku nkoko
    Akanuye amaso n?ibihu byayo
    Wayatinyira indoro yayo
    Ugirango aranga kukugwa mu nda

    Amateke aribwa mu kinyabupfura
    Ntagira impumuro imena ibanga
    Ntibayatambana ku irembo
    Uyarya aratuza akicara hamwe
    Ntakenera ibyuma byo kwendesha
    Asubura cyangwa atonora atamira
    Arunda ingunda y?ibihu byayo
    Atapfuna neza, akanjakanja
    Atamira bunguri nk?igisambo
    Nta guhuta ngo atamuhorana
    Nta mpungenge zo kwiyanduza

    Uwayariye ntiyandara
    Kuko amutera imbaraga nyinshi
    Ahubwo agendana ingufu zayo
    Ndetse n?intambwe y?ishanjire.

    © 2011
    Froduald Harelimana,
    Ibiryo by?Iwacu (extrait).

    Répondre

Répondre à Froduald Harelimana Annuler la réponse.