Accueil Actualités Retour du Roi Kigeli: mise au point

Retour du Roi Kigeli: mise au point

0
0
107

- Débats: ,Umutsindo, le retour du Roi Kigeli,…! L’éviction de Mukezamfura et ses compagnons comme signe de temps?

,

Retour du Roi Kigeli: mise au point (Forum Imbonankubone « Le Renouveau du Rwanda ») (le mieux serait de lire de bas en haut, jusqu’à la conclusion par le Dr Christian Marara et le Modérateur Dr Joseph Ndahimana)

 

Ni ubwambere mu rwanda abahutu n’abatutsi bahunga umuntu umwe bisobanura ko ariwe ufite ikibazo ! » (Docteur Marara Christian).

 

 

Mon cher Confrère,

 

Ugize neza kuba ushyize ahagaragara iyi constat y’uko mu mateka ya politiki y’u Rwanda ari « ubwa mbere Abatutsi, Abahutu n’Abatwa » bahunga umuntu umwe.

 

Cela constitue un argument de plus pour nous assurer que le régime FPR sera le dernier à caractère sectaire et tyranique au Rwanda.  Nous devrions, ensemble et sans exclusive, forcer le destin et l’avènement rapide d’un Etat unioniste au Rwanda.

 

Pour cela, il faut que tout leader soucieux du changement croie en la vocation  d’être innovateur et d’oeuvrer sans réserve à l’instauration d’une société où le respect strict de la vie, da la sécurité et de l’intégrité morale de tout un chacun est sacré, une société d’équité et de justice sociale.  Nous sommes capables d’atteindre ces objectifs, si nous y croyons.  D’autant que, chaque jour davantage, les preuves existent qui nous prouvent qu’il n’y a  d’autre altérnative que de bâtir un Etat unitaire, par toutes les voies.

 

 

Joseph

En date de : Dim 2.8.09, marara christian a écrit :

Padiri

Reka nkwakire nubwo ntashatse kugira icyo nongera mubisubizo wari watanze kuko byumvikanaga bihagije nubwo wari wabinsabye ko nagira icyo nongera ho.

 

1.Kuba ngo turibake

 

Nkuko uyu mubyeyi abivuga ndetse akanadusaba igipimo; anyemereye najye namubaza aho akura icyemezo kimwemerera kwemeza ko turibakeya kandi nawe nta gipimo abifitiye.

Nyamara « la majorité silencieuse » siyo yigaragambya nawe kandi arabizi.

 

Byongeye kandi abateza imbere iki kibazo nti turibakeya ahubwo nakongera ho ko ari un groupe de qualité.

les cadres majeurs bakunze kuvuga kuri iki kibazo ni Dr Ndahimana, Dr Munyakazi, Tite Gatabazi, Vincent Prince,Kaberuka Aloys na Dr Marara.

 hari nabandi benshi batari babona umwanya wo kubishyira ahagaragara ariko muzabagaye guhera.

 

2. Uti muzabigenza mute ?

 

Ibiganiro bishingiye kugitekerezo cyazanira abanyarwanda amahoro arambye na demokarasi nyayo ishingiye kuri justice no kubana muri concorde.

moyens ibyo nagiraga ngusabe yuko wabiturekera kandi nshimangira yuko tudashyigikiye nagato inzira iriyariyo yose imena amaraso .

 

Tuzakoresha inzira za demokarasi kuko ari yo dushaka gushimangira.

 

Naho kwemeza ko Kigeri yaba afitanye ubuvandimwe na Kagame ko yagombye kumwibuka, unyemerere nkwibutse ko Kagame ntamuvandimwe agira.

iyo valeurs cg se iyo sentiment ntimubarwaho.

Niba ariko ubitekereza ko hashize imyaka 15 yarafashe igihugu ni kuki atagize icyo amugenera. Tugiye kumuryango plus larges wakwibaza impamvu abatutsi batagira umubare bamuhunze cg se bapfuye afite uburyo bwo kubarengera.

 iyo aza kugira uwo mutima siko byari kugenda!

 

usibye guteta ;Wigeze ubona abahutu bahunze kayibanda!

Ni bangahe bahunze Habyarimana !

ariko noneho hari abahutu benshi bahunze kagame haza nokwiyongera ho abatutsi nabo baje kumuhunga kandi byitwaga ko ari we wagombye kubahumuriza.

Ni ubwambere mu rwanda abahutu n’abatutsi bahunga umuntu umwe bisobanura ko ariwe ufite ikibazo !

 

Dr Marara

 

Nubyibaza neza  uzaba unabonye igisubizo .

 

 

De:

Madame,

Ni uko ubyumva nyine, kandi ndumva uba wakoze uko ushoboye mu gutekereza. Aho utagera rero ibyo si ikibazo, ninayo mpamvu dutekerereza hamwe ngo buri wese atange uwe muganda. Hanyuma niba umuganda wawe ari ugukora découragement, ibyo nabyo ni byiza kuko le doute niyo ibyara la science. Hari ukubwiye ngo byose byagenda nko guserebeka byo yaba akubeshye. Reka rero abatekereza batekereze, aho utagera ujye winumira, cyane cyane iyo ubona nta gishoboka kibaho. Twebwe rero turagira tuti, yes we can, kandi bitari urwiganwa. Naho ibyo gufungirwa mu Rwanda ngirango ntibisaba kuba ufite igicumuro gusa. Ibyo niba utarabyumva uzabyumva bikugezeho. Ngaho nawe ukomeze ugire icyumweru cyiza,  ni aha vuba mu kindi kiganiro kitari ku mwami gusa. Hanyuma nushaka kwiyibutsa ibyo twaganiriye muri iyi minsi, ntukabure guterera akajisho kuri blog yanjye. Nizeye ko Modératuer atabibona nabi ko ibiganiro byacu nabitangajeho, kuko kuri njye byantwaye energie, n’ubwo nabonaga bamwe mu bansabaga kwandika basa nk’aho batifuzaga ko hari igisubizo cyatangwa. Hanyuma abasura blog yanjye nibamara kubiganiraho nabo cyangwa kubitekerezaho, tuzabona ubufata indi myanzuro.

Ukomere

Théophile

En date de : Dim 2.8.09, agnesmurebwayire a écrit :
« … Unyemerere nkubwire ko bimbabaje, uretse ko binasekeje nabwo, kumva ejo umbaza ibibazo, ngafata umwanya hafi w’amasaha abiri yo kugusubiza, warangiza ukongera kumbaza ibibazo utigeze usoma ibyo nakwandikiye kandi ari wowe wansabye kubyandika. None se ni uko ubona abantu bakwiye gukora dialogue? Vraiment? Uranyishe je t’assure!(pour dire ko unyumije!) Donc wambazaga udakeneye ko hari igisubizo ntanga, ubwo wari umbarije iki? »(padiri Murengerantwari)

waramutseho padiri Murengerantwari,

Nshimye ko kubabara wanditse gukulikiranye no guseka kuko ntabwo nkubwira icyo ntekereza kuli ibi by’ubwami murimo sinali ngamije kukubabaza, ni za mpaka tujya byakunda tukumvikana byanga aliko imitima ntihagarare.

Ibyo nakubajije kandi niba narakubajije wowe, ni uko ali wowe mushya mu bo nzi batangiye iki gitekerezo cyo kugarura ubwami mu Rwanda, bitewe ni uko nali nibwiye ko wowe hali igishya uzanye gituma nshobora kumva uko muzabigenza ngo ubwami bugaruke.

Kuko mu by’ukuri aho jye mfite ikibazo ni aho. Muzabigenza mute? Ko muli mbarwa mushaka ubwami, niyo twabariramo n’abandi nzi bumva ubwami ali bwo kamara mu Rwanda aliko badatinyuka kubivugira mu ruhame ko mukomeza mukaba mbarwa, abayobozi ba republika y’u Rwanda bakaba batabashyigikiye, n’abanyarwanda bikaba uko,-kuko uretse kutubwira ko le peuple est « mur » ikaba yaraciye « akenge », nta gipimo cy’ibyo batekereza ku bwami mufite (niba niba nibeshya ubwo uzambwira), muzabigenza mute? Muzafata intwaro se nk’uko wanyibutsaga ko ngo na FPR bayibujije gutaha ikaza irasana?

Ejo kandi hali aho nabonye usa n’ushaka kumvisha ko Kigeli Ndahindurwa aramutse atashye mu Rwanda bamukanira urwo bakaniye perezida Bizimungu bakamushyira mabuso. Padi, n’ubwo nzi ko byose bishoboka iwacu, gufunga Ndahindurwa kwaba ali ukwanduranya gusa, kuko simbona icyaha yaba azira, na cyane cyane ko abafite ubutegetsi mu Rwanda, bamwe ali abo mu muryango we n’ubwo bose batali « abo mu muryango we wa hafi », abandi bakaba abana bavutse ku babyeyi b’urungano rwa Ndahindurwa cg inshuti ze bali barahunganye nawe. Ahubwo ndetse jye mbona bali bakwiye kuzilikana ko bamusize mu buhunzi bakitahira kandi barashoboraga nawe kumusubiza mu gihugu. Jye kandi mbona ntalirarenga ngo nawe yitahire ajye gusazira mu gihugu cye.

Icyumweru kiza
tite gatabazi

De: agnesmurebwayire
> Objet: Re : Re : Imbonankubone : Re: LE RENOUVEAU DU RWANDA
> À: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
> Date: Samedi 1 Août 2009, 18h28

« … Uti kandi byaba byiza Kigeli yumvikanye n’abategeka ubu Repubulika y’u Rwanda bakamuha umwanya w’uwigeze kuyobora u Rwanda! Kuki se? None se noneho umwami ahindutse Prezida ate? Hari aho se wumvise ko umwami agira mandat, noneho agacyura igihe? Reka uwo mwanya bawuhe Pasteur Bizimungu we wari ufite mandat,ubundi ahabwe umwanya w’icyubahiro rimwe na rimwe muri Mabuso. Ntabwo rero umwami akeneye guhabwa umwanya w’icyubahiro muri Mabuso, uwumva ari ah’icyubahiro nawe azageyo, duhereye ku bategeka u Rwanda, maze bareke kuba mu ngoro ahubwo basange abandi muri Mabuso! » (padiri Murengerantwari) Padiri,Kigeli Ndahindurwa yayoboye urwanda ali umwami. Habaho référendum ikuraho ubwami, byakurikiranye n’imivu y’amaraso abatutsi barapfa abandi barahunga harimo n’umwami. Republika ibaho iyoborwa na Kayibanda, Habyarimana amukorera coup d’état nawe ayobora republika, ejobundi FPR iratera, intambara irarota abahutu barapfa, abatutsi barapfa, itsembabatutsi riranuma, aba ex far barahunga, interahamwe zirabaherekeza n’abaturage baroshye mu kumena amaraso rugeretse. Hanyuma FPR ifat ubutegetsi Bizimungu ajya ku ntebe ategeka republika, bucyeye Kagame amukuraho amusimbura ku buyobozi bwa republika kugeza none kandi n’ejobundi mu mwaka utaha azongera yiyamamaze akomeze ayobore republika, keretse Ingabire Umuhoza Vigitoriya namutsinda. None rero padi, tutagiye mu magambo menshi, kuva iyi republika yasimbura ubwami, n’ukuntu ibintu byagiye bigenda n’uko byifashe ubu, urabona ibi bintu uvuga ko mwumva ali byo « raisonable » bizamenera he? Abafite ubutegetsi ubu nibatemera ko ubwami bugaruka, namwe muzashoza intambara amaraso yongere ameneke mu Rwanda se? Ayo maraso ameneka kandi ni aya rubanda rwa giseseka, abitwaje za kalachnikov na nta mbongano biririmbira. Ndakwitwaraho ko ntasomye ziriya nyandiko zawe ndende uvuga uko mwumva mushaka ubwami, impamvu si indi kandi ni uko atali ubwa mbere hagira ubyandikaho, nyamara nta gishya kigaragaza uko ibyo byifuzo « raisonnables » byajya mu ngiro, kuko abifuza ubwami si bo bafite ijambo rya nyuma.

WE nziza

– Dans Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr, « theophilem2001″ a écrit :

Madame Murebwayire,

Ndumva ku byo wongeye kugarukaho narisobanuye bihagije mu nyandiko zanjye zo muri iyi minsi, kereka niba utafashe akanya ko kuzisoma. Gusa nakongeraho iki. Hari uko ubyumva, hari n’uko abandi babyumva. Kandi uko tubyumva, dusanga ribyo plus raisonnable. Keretse unsubije uhereye ku ngingo navuzeho nk’uko nanjye nafashe umwanya wanjye wo gusubira ingingo ku ngingo kubyo wari wanditse. Hanyuma ukambwira uti aha ngaha ni ibyifuzo gusa. Ariko se utifuje ubundi wakora iki? Hari icyo wabonye umuntu akora atabanje kucyifuza? Umwe ati: kwifuza si bibi, iyo wifuje neza. Njye rero ndifuza neza kandi nsanga ibyo nifuza bishobora no kujya mu bikorwa nk’uko nabikugaragarije. Uti rero ibiganiro ku maradiyo bivugwa ko nta wamubujije gutaha. Nanjye nti FPR ijya gutera intambara ibiganiro ku maradio byavugaga ko ntawababujije gutaha. Ni kimwe ni uko umuntu yaza nk’iya gatera ati Théophile ntawakubujije ubu gutaha mu Rwanda, kandi nibyo koko ntawambujije gutaha. Ariko mfite impamvu nsanga ntagomba ubu gutaha. Na Kigeli koko nta wamubujije gutaha, ariko afite impamvu zituma ubu atagomba gutaha, arizo nasobanuye bihagije mu nyandiko yanjye. Uti kandi byaba byiza Kigeli yumvikanye n’abategeka ubu Repubulika y’u Rwanda bakamuha umwanya w’uwigeze kuyobora u Rwanda! Kuki se? None se noneho umwami ahindutse Prezida ate? Hari aho se wumvise ko umwami agira mandat, noneho agacyura igihe? Reka uwo mwanya bawuhe Pasteur Bizimungu we wari ufite mandat, ubundi ahabwe umwanya w’icyubahiro rimwe na rimwe muri Mabuso. Ntabwo rero umwami akeneye guhabwa umwanya w’icyubahiro muri Mabuso, uwumva ari ah’icyubahiro nawe azageyo, duhereye ku bategeka u Rwanda, maze bareke kuba mu ngoro ahubwo basange abandi muri Mabuso!

Ukomere nawe ni ah’ubutaha.

Théophile

Dans Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr, « agnesmurebwayire » a écrit :

Waramutse padiri Murengerantwari,

Erega jye uko mbona, ni uko ibi byifuzo byanyu bizabagora kubishyira mu bikorwa, kuko ntabwo abayobora republika bali kumwe namwe kandi ntibihagije kwibwira ko « abanyarwanda baciye akenge » ko « le peuple rwandais est mur » ngo babemerere ko mugarura ubwami. Mbonye kandi aho uvuga ko FPR yakumiriye Kigeli Ndahindurwa, nyamara hali ibiganiro byinshi byahise ku maradiyo, batubwira ko ntawamubujije gutaha, inyuma y’ibi bikaba byumvikana ko n’abayobora u Rwanda ubu bemera ko uwo mukambwe yataha aliko ataje kuba umwami. Byaranavuzwe ko bagiye kumushaka bamusobanurira ko afite uburenganzira bwo gutaha n’ubu sinamenye impamvu bitakunze. Kutabimenya kandi nabyo birumvikana sinigerera ibwami. Ikindi, Kigeli Ndahindurwa we yivugira ko atali abanyarwanda bamukuye ku ngoma ko ngo ali ababiligi. None se yaba agitegereje ko ababiligi bamusubiza ku ngoma kandi batagitekega u Rwanda? Ku bindeba jye n’ubwo ntali mu bafatira u Rwanda ibyemezo, byakabaye bihire Kigeli Ndahindurwa yumvikanye n’abategeka republika y’u Rwanda uburyo yataha, akubahwa nk’umuntu wigeze gutwara igihugu nawe, akamenyerwa ibintu byose bihabwa abayoboye, akikorera utulimo imyaka ye n’uburyo afite bimushoboza, agasaza neza… Kandi ibi jye numva byashoboka.

Ni ah’ubutaha

 

LE RENOUVEAU DU RWANDA

 

Les trois régimes successifs ont trompé l’espérance et trahi les Rwandais.
Ils ont déshonoré les noms de patriotisme et de liberté, ils n’ont pas hésité à employer, pour surprendre la confiance de la multitude, des principes et des valeurs dont ils ont dénaturé le sens par l’instrumentalisation.
Ils ont institué, à tour de rôle, un système unique de représentation et d’explication du Rwanda sans réflexion critique.
Pensons à tous les pas rétrogrades que ces régimes ont fait faire à la cause de la LIBERTE.

Ce que nous voyons, c’est le danger d’une lutte désespérée et nous n’épargnons rien pour le prévenir.
Loin de nous effrayer par l’ampleur du mal, nous y puisons au contraire un plus profond sentiment de notre devoir.
Quand il parait impossible de réussir dans cette noble tache, il est toujours beau de l’entreprendre et généreux de s’y dévouer.

Nous tendons la main à l’avenir car, ce qu’il faut poursuivre et bannir au Rwanda, c’est l’exclusion, quel que soit le nom de l’autorité.

Nous voulons redonner à notre pays des perspectives au service de tous et d’abord des plus démunis.
Nous allons nous appuyer sur des personnes convaincues et investies dans leur mission au service des valeurs de la nation Rwandaise.

Oui, il y a  des circonstances, où la vie publique impose des devoirs sacrés.
Il ne suffit pas de savoir où est la bonne cause, encore faut-il travailler sans relâche à la faire triompher.
Dans le désastre de notre pays, les opinions sages et mesurées sont celles qui ont le plus besoin de courage et de persévérance.
Plus l’esprit est solide et le coeur droit, plus la volonté est ferme.

Je fais confiance à l’éloquence persuasive de Dr Christian MARARA , Dr Joseph NDAHIMANA et bien d’autres, à l’autorité de leur croyance en l’avènement d’un Etat de droit au Rwanda sous la forme d’une monarchie constitutionnelle.
Ils viendront au secours de ces conversions tardives, pour les activer et les multiplier.
Avec un débat comme celui qui nous occupe, rien n’est désespéré..

Quant au référendum porté en bandoulière par certains,il me parait assez triste de constater qu’il ait été autant galvauder.
A ceux qui en font un dogme, je voudrais dire tout simplement, qu’il n’a pas l’autorité de la chose jugée.

Du reste, nous ne ferons pas l’économie de la relecture et l’analyse des événements qui ont marqués notre histoire.
Si douloureux soient-ils, ils font partie intégrante de notre patrimoine.

Tite GATABAZI

 

Dans Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr, Théophile Murengerantwari a écrit :

(…)

Madame Murebwayire,

Wiriwe?

Umbajije ibibazo muri make, ariko rero ibibazo byawe bihatse byinshi ku buryo kubigusubiza njyenyine byangora, niyo mpamvu nsanga byaba byiza Dr Mara anyunganiye mubyo ndibugerageze kukugezaho nkurikije uko numva ibintu. Reka rero mbijyane ku murongo, kugirango n’abandi twese turusheho gusobanukirwa, kuko ibyo uvuga ninabyo bibazo biri mu mitwe y’abanyarwanda iyo bumvise iki kibazo cy’ubwami. Dore uko mbibona:

1. Kugarura ubwami mu Rwanda, ikibazo gitera guhahamuka ubutegetsi bwa repubulika.
Aha dukwiye kuvuga ku gitera ubwoba abategetsi ba Repubulika ku byerekeye ubwami tubitandukanyije. Ku ruhande rumwe tukibaza ku bwoba ikibazo cy’ubwami cyateraga repubulika mbere ya FPR, ku rundi ruhande tukareba igitera ubwoba FPR iyo yumvise ubwami.

a. Repubulika mbere ya FPR: Iyi Repubulika (iya mbere n’iya kabiri), ni Repubulika yavuye muri revulusiyo ya rubanda yo muri 1959. Byarasobanuwe bihagije icyateje revolusiyo, ku buryo buri munyarwanda ashobora kwiyumvisha ubwoba abanyarwanda bari bafite ku ngoma ya cyami na gihake, batibagiwe na gikolonize yarushijeho gushimangira gihake. Iyo ukurikiye amagambo dusanga mu ndirimbo ya Canisius Nduwumwe yavugaga ku myaka 20 ya Indepandansi, umuhanzi atangira agira ati intandaro y’icyo cyiza (Indepandansi) ndayikubwira, ni ya tariki itagira uko isa 59 wumva. Icyo gihe rubanda nyamwinshi rwari rwarapfukiranwe, shiku n’uburetwa byararugize ingaruzwamuheto. ..akomeza avuga n’ibindi byatumaga umunyarwanda atishyira ngo yizane, hanyuma akarangiza yerekana ko nyuma y’ubwigenge umunyarwanda yashoboye kurya akanywa, akaryama agasinzira ntawe umuhagaze hejuru, bigatuma asaba abantu gushimira Imana n’intwari zitanze kugira ngo abantu babe bigenga, ariko atibagiwe kuvuga ko hatagomba kubaho kwirara no guterera agati mu ryinyo kuko inzira ikiri ndende cyane…

Mu minsi ishize twavuze bihagije ku Mbonankubone amavu n’amavuko y’ikibazo cy’u Rwanda, duhereye ku karengane rubanda nyamwinshi rwagiriwe igihe kirekire n’ingoma ya cyami, ku buryo kubigarukaho kwaba ari ukurondogora. Gusa kimwe mu byateraga iyo rubanda ubwoba (by’ubwihariko abahutu), cyari ingoma Kalinga, ikimenyetso cy’ingoma mpatsebihugu ya cyami, ikaba yarahoraga yambaye ibishahu byabami b’ingoma zatsinzwe (Aho ni ukumva ingoma z’abahinza b’abahutu cyane cyane). Iyi ngoma yitwaga inganji, ikimenyetso cyayo kwabaga gusobanura ko ihora yigarurira ibihugu by’abahinza, maze abigaruriwe bagasabwa kuyoboka no gutanga amakoro n’ibindi byose bigirirwa abatsinzwe. Mu gihe cy’abarwanashyaka, kalinga yabaye ikibazo mu bikomeye, kuko ingoma ya cyami yari iriho yasabwaga guhindura uburyo bwo kuyoboza abandi agahato no kubakoresha nk’abacakara yitwaje ko yabatsindishije uruhembe rw’umuheto.

Iyo ngoma ya cyami yari iteye ityo niyo yasabwaga guhinduka nk’uko twabiganiriyeho bihagije mu minsi yashize. Nyamara ariko n’ubwo byari bimeze gutyo, hagiye habaho gutsimbarara, ndetse no gushaka kumvisha abaturage ko nta hinduka ryari rikenewe, hanyuma kugira ngo uwo mugambi wo gukumira gahunda z’ihinduka ugerweho hashyirwaho ishyaka ryo kubishimangira, ariryo rizwi ku izina rya Lunari. Ku bayoboke ba Lunari, hemerwaga cyane ko ibintu bishobora kwemezwa abantu ku ngufu uko biri. Abo rero bashoje amahane menshi yabyaye imyivumbaganyo ya 59, noneho bituma isubiranamo ryabaye rihitana benshi. Abarwanashyaka b’impinduka babifashijwemo n’ababirigi, bashoboye kuburizamo ibikorwa bya Lunari. Ibyo nk’uko tubizi byabyaye ubuhunzi bwa bamwe mu batutsi, bagenda bajyanye n’umwami Kigeri. Kuva icyo gihe, u Rwanda rwakunze guterwa n’impunzi, noneho bigafatwa igihe cyose ko ari Kigeli ushaka kugaruka ku ruhembe rw’umuheto. Nyuma haje kuvamo nk’uko tubizi amahindura avanzemo n’amatora, hakabamo n’irya referendum ryasezereye ingoma ya cyami, nyuma y’uko abarwanashyaka bakoze icyo bita coup d’état de Gitarama yavanyeho ubwami igashyiraho repubulika. Iyo repubulika yaje guseswa na Loni, ariyo yakoresheje Kamarampaka, hanyuma umwami Kigeli n’ubwami bicibwa n’abaturage, abanyarwanda bahitamo gutyo Repubulika.

Tumaze kubona ibyo, dukurikije n’ibitero by’impunzi byagiye bigabwa bigamije kuvanaho repubulika yari igishingwa, byaje kumvikana ko ibitero by’impunzi bya FPR byo muri 1990 nabyo bije muri ubwo buryo, cyane cyane ko nk’abanyarwanda bwamwe( urugero Kajeguhakwa n’abandi bateguriye Inkotanyi) batatinyaga kugaragaza ko umwami Kigeli agomba kugaruka, ibyo bikaba byarasohokaga mu binyimakuru byo hanze nk’impuruza, kimwe na Kanguka yo mu Rwanda, hanyuma na Kangura (  nyirayo ariwe Ngeze yakoranye mbere na Kajeguhakwa nyuma aza gushimangira ko azi imigambi y’impunzi zari hanze yo kugaruka ku kashize!)

Ngiyo rero intandaro y’ubwoba umwami Kigeli yateraga Repubulika zabanjirije FPR, kuko abantu bakomeje kwibwira ko ari Kalinga yongeye kubura umutwe, nyuma ibyakurikiye byagejeje no kuri genoside dukunze kubyivurugutamo dore imyaka ibaye myinshi bigibwaho impaka bitavamo umwanzuro wabanisha abanyarwanda.

b. Repubulika ya FPR

Nk’uko bigaragarira benshi, FPR itera intambara  yakoze icyo bita désinformation ku buryo bukomeye, ndetse bigera n’aho hari bamwe biyumvisha ko igamije kugarura ingoma ya cyami, bihereye nk’uko nabivuze ku byabanjirije gato mbere y’iterwa ry’intambara. Ndetse hari n’abemeza ko kuri Fred Rwigema, umukuru wa FPR mu ikubitiro, ashobora kuba yari afite no mu migambi kugarura umwami, ariko ibyo ni ibivugwa gusa. Hari n’abakekaga ko ikimenyetso cyo kuzamura intoki ebyiri mu nyuguti ya V cyakunzwe gukorwa n’abayoboke ba Pl (proche du FPR), bamwe bagisobanuragamo Vive Kigeli. Ndetse ntibyaba bitangaje haba n’abitabiriye urugamba bazi ko muri agenda ya FPR haba hari harimo no kugarura umwami.

Nyamara FPR yo igeze ku butegetsi, yahizemo kugerageza gushyiraho inzego bikurikije uko byategwanywaga mu masezerano ya Arusha, ni ukuvuga inzego za repubulika. Biragaragara ko iyo hakibaho kugarura umwami byari kuba bihamije opinion abantu bari bafite kuri FPR. Iryo kosa ntekereza ko ariryo yashatse kwirinda mu gukumira umwami Kigeli.

Ariko na none ibigaragarira amaso kugeza ubu, ni uko FPR uretse gukurikiza gahunda ya Repubulika, ibindi byose bijyanye no gukoroniza abaturage no kubagira ingaruzwamuheto byarangaga ingoma ya gihake, ibyo nibyo yashyize imbere. Ibimenyetso byose byagaragaza fondement ya repubulika ituruka kuri revolusiyo ya rubanda irabisesa, ubundi ibisigaye byose ibifata nk’ingengabitekerez o ya genocide. Hanyuma ku rundi ruhande, ishaka kwereka abanyarwanda ko itarwanya repubulika. Nyamara ivanaho Kamarampaka yasezereye umwami, ariko yo ikomeza gukumira Umwami!

Ubwoba bwa FPR ku mwami burakomeye kubusobanura, ariko ni nk’ikintu cyose cyo gushaka kwereka abaturage ko itagaruye ibyo banze, nyamara mu bikorwa igakora ibyo banze. Ninacyo gituma utinyutse kuvuga ubwami uwo ahinduka umwanzi wa FPR. Bitari uko FPR yanga umwami, ahubwo ko byayibangamira muri gahunda yihaye yo kuyobora ishuka abaturage.

Hari kandi na benshi mu bayoboke bayo babonye ko FPR yabatabye mu nama. Ni benshi bayihunze mu bayikoreye, uhereye kuri Kimenyi, unyuze kuri Kajeguhwakwa ukagera kuri Sebarenzi n’abandi…

Ni ukuvuga ngo iyo FPR ikigaragaza honnêtete, ntiyari kubura guha umwami umwanya umukwiye mu gihugu, ariko icyo kibazo cyayibanye ingorabahizi. Bimaze iki rero kwanga umwami, ariko mu bikorwa ugakora nk’uko ingoma ya cyami yanzwe n’abaturage yakoraga? Kuri FPR, mu murongo wa Lunari, ikibazo si ugukomeza umwami wariho, ikibazo ni uguharira ingoma abantu bamwe mu batarage b’igihugu. Kuri yo rero Kigeli siwe ngombwa, mu gihe hariho undi usumbije umwami uyobora igihugu mu gahotoro.

Agatsiko ka FPR rero ni iki? Ce sont des usurpateurs du pouvoir: bari ku butegetsi bidaturutse kuri consensus populaire, ahubwo bituritse ku kugaruza abaturage umuheto. Byari kuruta iyo bakigarura umwami uko yari ari mbere ya 59, kuko byibuze we yari kuba muri passé ye nk’umwami wari warashyizweho n’ubwo yirukanywe, ariko yari kuba afite légitimité, kuko yari kwitwaza ko yakuweho ku buryo butemewe.

Mu gihe FPR izi ko iyoboza u Rwanda les despotes, ntishobora kwiyizera na rimwe, ari nayo mpamvu ihorana ubwoba, by’umwahariko ikabugirira Kigeli. Ibyo nibyo bisobanura itotezwa ry’abantu mu minsi yashize bazira ngo gukekwaho kuba ingabo z’umwami cyangwa ishyaka ry’umwami.

2. Ikibazo cya Kamarampaka ya kabiri.
Gukoresha indi kamarampaka sicyo kibazo, ikibazo ni ukubanza gutegura terrain yo kuyikoreramo. Iyo Terrain kandi nta yindi uretse kwirukana ku butegetsi les usurpateurs du pouvoir bategekesha abaturage agahato batibwagiwe no kubanyunyuza imitsi. Uwibwira ko azasaba ingoma ya FPR gukoresha amatora yo kugarura umwami, uwo we azarota burinde bumukeraho nk’uko bivugwa. Dr Marara ashobora kuba yaravuze ko ashobora gusaba FPR amatora bigashoboka, ariko ibyo ni ibikigibwaho impaka. Ibyo aribyo byose ku bindeba, nzamubwira igihe cyose ko ntabona uburyo wakoresha amatora muri FPR, kuko kuri yo ihame si demokarasi, ihame ryayo ni ugukoresha intwaro ugafata icyemezo ushaka cyose. Umuntu nk’uwo kumusaba amatora byitwa kurota nk’uko iryo jambo rikunda kugarukwaho kenshi. Kamarampaka isabwa yo kwemeza Umwami ugendera kuri constitution yo izashoboka, kuko abaturage batazagumya kurebera despotisme ya FPR, bazayivanaho bitinde cyangwa bitebuke. Icyo gihe rero FPR izaba itagitanga izuba n’imvura mu gihugu, nta shiti abaturage bazasobanurirwa akamaro bibafitiye guhitamo umwami ugendera kuri constitution kandi bazabitora.

3. Ibyavuzwe kuri FPR ko iteye intambara ishaka kugarura ya ngoma!
Ibyavuzwe kuri FPR ko iteye intambara ishaka kugarura ya ngoma nibyo, kuko gihake, ubukoroni, shiku, uburetwa n’akarengane biri mu banyarwanda, bikaba biboneka tubibona!

4. Abanyarwanda baciye akenge.

Ayo magambo ya Dr Marara nanjye ni ayanjye. Nzi ko tout peuple kimwe n’umuntu ku giti cye bigishwa cyane n’ibigeragezo. Ikigeragezo cya FPR cyahaye abantu guhumuka no guca akenge. Ntabwo rero abantu bazongera kwanga ubwami kubera kubwanga gusa, bazabanza kureba inyungu bibafitiye kwemera umwami uganje. Icyo gihe bazasezerera icyo aricyo cyose cyabakururira ibibazo, cyane cyane birinda kwinemfaguza umwami wabagarurira ubumwe babuze igihe kinini.

5. Ishyaka ry’umwami.

Nta shyaka umwami agira, nta n’iryo azigera agira ngo abanyarwanda babimukundire. Umwami ubwe azi icyo byamukururirye kwiringira Lunari yaje kuvamo FPR, none aba bakaba baramwigaritse izuba riva. Ahubwo ikiriho ni abanyarwanda bafite ishyaka riharanira kuzana ubwami bugendera kuri constitution. Abo banyarwanda bazakorana neza n’abandi banyarwanda bafite ibindi ibitekerezo binyuranye, iyo niyo Demokarasi. Hanyuma njye ntekereza ko kubera ibitekerezo bigiye inzira imwe kandi bishaka kuzahura u Rwanda, igitekerezo cy’abafite ishyaka ryo kuzana ubwami bugendera kuri constitution mu Rwanda kizagenda gitaha kuri benshi, kugeza igihe abanyarwanda benshi bazagishyigikira. Ibyo nibiramuka bigezweho, umwami azagarurwa ku ngoma (itari kalinga), hanyuma abe umwami uganje, wubaha ubutegetsi bw’abapaliroma kandi nabo bakamwubaha buri wese mu byo azaba ashinzwe bizateganwa n’itegekonshinga.

6. Umwami Kigeli Ndahindurwa n’umwami Mutara Rudahigwa.
Kuba harabayeho initiative y’abanyarwanda yo guha umwami Rudahigwa icyubahiro kimukwiye, ibyo ni ibyo gushimwa. Yabaye umwami w’umukirisitu, ndetse akora n’ibikorwa byinshi bya gikirisitu, ku buryo kubimwibuhira mu missa ari ikintu cyiza. Kuba umwami Kigeli atarabasha kwitabira iyo missa ni uko ubwo abona igihe kitaragera, ariko ndumva nta mpamvu ataba ashyigikiye icyo gitekerezo cy’abanyarwanda cyo kubahiriza mukuru we.

7. Amatangazo n’ibiganiro by’umwami.
Umwami ashobora kugira icyo atangaza ntikinogere abanyarwanda. Ariko nk’umwami witegura kuzaba umwami ugendera ku itegekonshinga, si ngombwa ko avuga kenshi ku bibazo bireba igihugu. Igihe hashobra kuzajyaho Guvernoma, umukuru w’iyo guvernoma ashobora kuzajya atangaza byinshi ku bibazo bikomeye bireba igihugu yabanje kubijyaho inama n’umwami. Bityo Umwami ntibizaba ngombwa ko avuga ikintu cyose abanje kucyandikirwa na Benzinge cyangwa undi muntu wese wakwiha kwivanga mu bibazo by’abanyarwanda atabyumva neza. Kuba umwami ashobora gutandukira ubu ntiwabimurenganyiri za kuko atarabona uko abijyaho inama n’ubutegetsi bwemewe bw’abanyarwanda ngo barebere hamwe ikijya mu nyungu z’abaturage muri rusange. Icy’ingenzi ni uko akunze u Rwanda n’abanyarwanda muri rusange nk’uko bitangazwa n’abo babonana cyane cyane nka Mwarimu Munyakazi na Dr Marara.

8.. Le peuple rwandais, un peuple mûr.
Icyo nabivugaho ni nk’ibyo navuze ku kibazo cy’uko abanyarwanda bamaze guca akenge ku bw’ibibazo bahuye nabyo. Ubu ntibabona ikintu kiza kijyana ku bumwe bwabo ngo bakirengeshwe. Ni muri urwo rwego igitekerezo cy’umwami bugendeye ku itegekonshinga kizakirwa neza n’abanyarwanda. Ariko mbere ya byose, bagomba kubanza gukizwa ubutegetsi bw’agatsiko gashaka kubafata nk’abana. Ikigaragaza ko le peuple rwandais imaze gukura, ni uko ishaka kwizibukira ubutegetsi buyipyinagaza, kandi izabigeraho.

9. Moteri ya FPR n’amashyaka
Niba hari ho moteri ya FPR ishinzwe gusya abantu no gukumira ibyiza bya demokarasi y’amashyaka, igisubuzo cy’icyo kibazo ni uko iyo moteri yakwimwa amazutu ayikoresha byaba ngomwa igasandazwa. Ibyo abaturage bibumbiye hamwe inyuma y’umwami wabo iyo mashini bazayihagarika irekeraho kwangiza.

10. Itegeko ryo gushyiraho umwami.
Nta tegeko rizabaho ryo gushyiraho umwami kuko umwami asanzweho, kandi abanyarwanda ni abantu be. Ikizabaho ni uguhindura icyerekezo cy’umwami, hakabaho ubwami bushingiye ku itegekonshinga, ibyo bikazemerwa n’abanyarwanda muri referendum.

Madame, ni icyo navuga ku ngingo zose uko ari 10 wambajijeho ibibazo.

Ugire umugoroba mwiza.

Théophile.
En date de : Ven 31.7.09, agnesmurebwayire a écrit :

De: agnesmurebwayire
Objet: Re : Re : Imbonankubone : Re: LE RENOUVEAU DU RWANDA
À: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
Date: Vendredi 31 Juillet 2009, 10h13

 
Padiri Murengerantwari,

Ibi bintu byo gushaka kugarura ubwami mu Rwanda, hali abantu benshi babifungiwe abandi barahunga. Kandi nyamara, ababafunze ntibali bayobewe ko kugarura ubwami mu Rwanda bitagishobotse kubera ziriya mpamvu Olivier Nduhungirehe Théoneste Rwemalika akwibukije, ahubwo bihutiye gufunga abantu babikanga mo ko ahali hali izindi ngufu bafite zo guhindura ubutegetsi mu Rwanda atali ibyifuzo gusa.

Kuva aka gatsiko kifuza umwami gatangiye kubiganiraho kuli internet kandi, na njye nibajije (ndanabibabaza) niba biyumvisha ko n’uwabemerera gukoresha « référendum » maze bakabaza abanyarwanda icyo babitekerezaho, aba babakurira inzira ku mulima kuko ubwami babuzi nabi nkulikije nanjye ibyo numvise ndi muto kandi cyane cyane ibyavuzwe mu gihe intambara ya FPR itangira, aho batubwiraga ko bashaka « kugarura ya ngoma », ingoma yo kubambura utwabo, kubahekesha abantu bashobora kwigenza, kubakubita ibiboko no kubakoresha shiku n’ibindi bibi biteye ubwoba. Mbajije ibi, Marara yambwiye ko ngo abanyarwanda ubu baciye akenge ko rwose bazemeza ko bashaka umwami.

Nyuma y’aho byarahwekereye, hashize igihe gito badukana ishyaka ngo ryanshinzwe n’umwami Kigeli Ndahindurwa, nyamara hadaciye kabili arabihakana avuga ko ibyo bintu ntabyo alimo.

None ejobundi barongeye ngo abafitanye isano rya hafi na nyakwigendera Rudahigwa basabye leta kubafasha kumwibuka, ah nkibaza nti mbese ni nde ufite isano rya hafi n’umwami Rudahigwa, si Kigeli murumuna we? None se ni we wasabye leta y’u Rwanda kumufasha kwibuka mukuru we ko atali bibi? Niba se igisubizo ali yego, Kigeli yaba mu misa no mu magambo yavugiwe i Buruseli bibuka Rudahigwa, hali ijambo yohereje ligasomwa n’abo yatumye niba hali uwo yatumye?

Dukunze kumva Kigeli kuli gahuzamiryango (ntaherutse) , ubundi ngasoma amatangazo amwitilirwa aba yasinywe na Benzinge, iyo bitabaye Marara umuvugira ko « … uti hazabe référendum ?, Pourquoi pas !!!, comme tu le sais, en ce jour le peuple est mur ! Sa majesté le roi n’a pas peur de son peuple ».

Padiri Murengerantwari, peuple Marara avuga ko ili « mur » ni iyihe? Abanyarwanda bihugiriye mu gushaka amaramuko no guhangana n’ingaruka z’itsembabatutsi zose, nibo yumva bakwemera ko umwami agaruka?

Hanyuma se imoteri ya FPR n’amashyaka bayoborana Republika y’u Rwanda, bo Marara n’abandi basangiye umwami babashyira he?

Barababajije basanga nabo biteguye guhindura gahunda, bakava muli republika bakajya mu bwami? Keretse rero niba na byo bizaba itegeko ry’agatuna mbwene ubyanze bakamukubita cg bakamurasa urufaya, naho ubundi jye simbona uko ibi muvuga muzabishyira mu bikorwa. Simbabujije kwifuza aliko.

Umunsi mwiza
Dans Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr, Théophile Murengerantwari a écrit :

Monsieur Nduhungirehe,

Je dois vous remercier pour ces éclaircissements qui, de prime abord, sont on ne peut plus pertinents. Oui, c’est vrai,  ce n’est pas la forme d’un état ou d’un gouvernement qui déterminent la dictature ou la démocratie pour un pays. Je crois être sûr que le roi Louis IX de France (appelé communément Saint Louis), fut l’un des meilleurs dirigents que le monde ait connu. Et pourtant, comme nous le savons tous, St Louis était bel et bien un monarque absolu. Mais son pouvoir absolu ne l’a pas empêché d’être un chef d’état bien aimé par son peuple, justement parce qu’il a agi toujours dans le sens de l’intérêt de son peuple. Ce ne sont pas seulement des exemples du moyen âge qui sont parlants, puisque l’antiquité n’a pas manqué aussi de ces figures emblématiques dont l’heureuse mémoire a été célébrée par les générations de tous les temps. Vous vous souviendrez sûrement des David, Salomon…. Et puis, pour ne pas nous borner seulement sur l’étranger, vous vous souviendrez également du Roi rwandais nommé « Rugabishabirenge » par son peuple.

Je voudrais vous dire ici que la qualité du dirigeant, quel que soit la nature de l’état, du gouvernement ou du pouvoir dans lequel il agit, se définit par sa façon d’oeuvrer dans le sens des intérêts du peuple. C’est cela en fait le but d’avoir le pouvoir. Ne pas se servir, mais servir tout d’abord le peuple. Et alors, qu’est ce qui différencie la démocratie d’une dictature? Je crois que je n’ai pas besoin d’expliquer ici, tout se comprend! Et puis alors, pourquoi nous préférons le principe de démocratie avant toutes les autres formes du pouvoir? C’est que, bien évidemment, la démocratie est le système (Ou la forme du pouvoir) qui remplit le mieux le vrai objectif de de l’exercice du pouvoir, à savoir s’occuper du peuple avant tout.

Donc, je ne nie pas le fait que dans toute forme d’état ou de gouvernement peut naître la  dictature à tout moment. Si j’ai donné l’exemple de certaines royautés européennes comme modèles de démocratie, c’était justement dans le but de dissuader ceux qui peuvent croire que c’est n’est que dans une république seulement que le principe de démocratie peut être respecté. Il y en a qui condamnent purement et simplement la royauté, sous la simple raison qu’il s’agit de la royauté! Or, vous conviendrez avec moi, selon vos propres assertions, qu’une telle conception est fausse. Une dictature peut voir le jour dans toutes les formes d’état ou de gouvernement.

Cependant, certains systèmes peuvent favoriser d’une façon ou d’une autre la dictature ou la démocratie. Vous le dites vous mêmes, une monarchie absolue est un système susceptible de favoriser la dictature plus que tout autre système qui soit. Néanmoins, le système de monarchie constitutionnelle est le plus susceptible de favoriser la démocratie. C’est pourquoi je pense que dans le cas du Rwanda où un  petit rien suffit pour provoquer les divisions, c’est ce système qui nous convient le mieux. Entre le pire et le meilleure des systèmes,  d’autres régimes peuvent aussi entrer en jeu: des régimes présidentiels, en passant par des régimes semi-parlementaires , jusqu’aux régimes largement parlementaires, les uns étant susceptibles de favoriser la démocratie plus que d’autres, chaque nation adoptant tel système selon son histoire et ses problèmes. Or comme mentionné, s’il y a un régime qui puisse favoriser le plus la démocratie parlementaire, c’est bel et bien la monarchie constitutionnelle. Nous autres nous pensons qu’un tel système convient le mieux pour un pays souffrant des divisions comme le Rwanda.

C’est donc votre droit d’avoir opté pour le système semi-présidentiel, même si vous étiez longtemps plutôt pour le système parlementaire. L’important pour vous est de vous poser la question si, par hasard, vous auriez agi d’avantage dans les sens des intérêts du peuple rwandais. Si c’est oui, tant mieux pour vous. Mais cela n’empêche pas aux autres de  penser que la promotion des intérêts du peuple rwandais serait améliorée si le pays optait pour la monarchie constitutionnelle. La démocratie prévoit que le peuple décide de son sort après une consultation dépourvue de tricherie et de manipulation. Nul n’a le droit d’empêcher que les autres proposent au peuple un système qui lui convient. Alors, pourquoi  penser que le système pour lequel vous auriez jeté votre choix soit le plus convenable pour le peuple entier? Donnez la liberté aux autres de proposer au peuple leur vision. Vous le dites vous même, aucun référendum ne doit être considéré comme définitif. La preuve en est que il y a eu référendum en 1961, puis en 2003. Ce n’est pas que le peuple a toujours opté pour la république qu’il ne peut pas opter pour autre chose dans un prochain référendum. Donnons seulement la parole au peuple, donnons la liberté d’action à tous les leaders et nous jugerons l’efficacité du système par les résultats. La satisfaction ou l’insatisfaction du peuple seront toujours les principaux critères d’évaluation avant d’entreprendre quelque chose de nouveau.

A la prochaine, Monsieur Nduhungirehe.

Théophile.

En date de : Jeu 30.7.09, Olivier Nduhungirehe a écrit :

De: Olivier Nduhungirehe Objet: Imbonankubone : Re: LE RENOUVEAU DU RWANDA
À: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
Date: Jeudi 30 Juillet 2009, 16h37

 

« Du reste, je ne peux que terminer en rassurant ceux qui doutent sur l’efficacité de la royauté, que les royaumes d’Europe sont des grands modèles de démocratie dans le monde. La Suède, le Dannemark et la Hollande sont des nations plus démocratiques que toutes la nations républicaines d’Europe » (Père Théophile Murengerantwari)

 

 

Père Théophile Murengerantwari,

 

Le fait que « les royaumes d’Europe soient des grands modèles de démocratie dans le monde » (sic) ne signifie en rien que ce qui est un modèle dans ces pays soit la forme monarchique de l’Etat plutôt que la nature démocratique du pouvoir. Je m’explique.

 

Il y a trois notions politico-institutio nnelles à distinguer : (1) la forme de l’Etat ; (2) la forme du gouvernement et (3) la nature du pouvoir. Par « forme de l’Etat », j’entends la république et la monarchie. Par « forme du gouvernement », j’entends le régime présidentiel, la monarchie absolue, le régime parlementaire, le régime semi-présidentiel et la monarchie parlementaire. Par « nature du pouvoir », j’entends démocratie ou dictature même si ces deux notions font débat dans le monde.

 

Et l’on sait que toute forme de l’Etat peut plus ou moins revêtir n’importe quelle forme de gouvernement et que toute forme de l’Etat et de Gouvernement peut être caractérisée par n’importe quelle nature du pouvoir, à l’exception notable de la monarchie absolue, qui ne peut être que dictatoriale. Ainsi, une république peut être présidentielle, parlementaire ou semi-présidentielle et une république présidentielle ou parlementaire peut être démocratique ou dictatoriale. De même, une monarchie peut être absolue ou parlementaire et une monarchie parlementaire peut être démocratique ou dictatoriale.

 

En d’autres termes, dire que « les royaumes d’Europe sont des grands modèles de démocratie dans le monde », cela veut dire que ce qui est un modèle chez eux c’est la nature du pouvoir et non la forme de l’Etat. Et d’ailleurs, je peux vous citer des exemples de monarchies parlementaires qui sont très loin d’être « des grands modèles de démocratie dans le monde », preuve que la monarchie ne rime nécessairement pas avec démocratie.

 

C’est pour cela que je pense qu’il faille distinguer les débats. Le débat sur la forme de l’Etat ou de Gouvernement ne doit pas être confondu avec le débat sur la nature du pouvoir. En effet, celle-ci dépend tout simplement de la bonne volonté des dirigeants, présidents ou monarques, et non de la forme que l’Etat et le Gouvernement ont adopté.

 

Quant à mon opinion personnelle, je vous dirais que je suis un républicain semi-présidentialist e et démocrate, même si j’ai précédemment été parlementariste (j’ai estimé que finalement, un President payé pour quasiment ne rien faire engendre une gabegie pour l’Etat). Le reproche fondamental que je fais à la monarchie est cette idée que quelqu’un soit non seulement né pour régner, quels que soient ses idées, son caractère et son intelligence, mais aussi qu’il ne soit payé que pour inaugurer les chrysanthèmes.

 

Et d’ailleurs, le peuple rwandais a déjà tranché par deux fois par référendum, en janvier 1961 et en mai 2003, dans ce dernier cas, lors de de l’adoption d’une Constitution républicaine. Et je peux même vous garantir que si un nouveau référendum était organisé sur le sujet, au Rwanda et dans la Disapora, la république remporterait haut la main la victoire, avec un score certainement supérieur à 90%. Et donc pour ma part, je ne crains personnellement pas un nouveau vote sur le sujet.

 

A la prochaine, Père Théophile.

En date de : Mer 29.7.09, Théophile Murengerantwari a écrit :

De: Théophile Murengerantwari Objet: Re: Imbonankubone : LE RENOUVEAU DU RWANDA
À: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
Date: Mercredi 29 Juillet 2009, 21h42

  Chers amis,

Je suis heureux de constater que le débat sur la royauté au Rwanda atterrit finalement sur Imbonankobone, et je trouve  que c’est un lieu particulièrement privilégié pour débattre cette question. Si nous ne parvenons pas à des conclusions significatives sur ce forum, je ne vois pas où nous pourrons trouver des idées y relatives ailleurs. Le sujet est si intéressant, d’autant plus que Messieurs Marara, Gatabazi et Ndahimana se trouvent sur le forum.

J’ai l’impression que, à part les gens comme Nduhungirehe, Ndengera, Muzima, moi même et peut être aussi Sharangabo, qui peuvent nous dire que nous n’avons pas beaucoup d’idées sur ce que peut avoir été la royauté au Rwanda, les autres membres n’ont pas également vécu directement l’époque monarchique. Ceci pour dire que nous n’avons l’idée de la royauté,  rien qu’en nous référent aux dires de nos parents, nos grand parents ainsi que ce que nous avons pu apprendre à l’école. Ici je voudrais faire signifier que Mr Shimamungu n’a aucun droit de rejeter catégoriquement l’idée de la royauté, tout comme personne n’a le droit de penser que la royauté au Rwanda serait une idée qui peut aller de soi, sans qu’il y ait des changements assez radicaux dans les structures.

Pour ce qui me regarde, je suis depuis longtemps fasciné par le royaume ancien du Rwanda, de telle manière que, malgré les abus bien connus de l’ancien régime, les valeurs culturelles que présente ce passé historique ne sont pas quelque chose à négliger. J’ai été marqué profondément par la personnalité du Roi Mutara Rudahigwa qui, malgré les faiblesses inhérentes à la nature humaine, a pu poser des actes qui resteront mine de rien historiques. Inutile de citer tout ce qui se dit sur l’ancien monarque, mais je constate qu’en voulant perdre sa trace, nous arriverions à perdre nous même nos orientations.

Je suis devenu, malgré moi, le grand adepte de l’instauration de la royauté du Rwanda après une mure réflexion. En effet, le Rwanda est et restera unique dans la sous région, non pas à cause de sa petitesse, mais à cause de sa riche histoire. J’ai l’impression que en concevant la république tout en ignorant ce passé historique, cela reviendrait à nous ignorer nous mêmes. Une république qui peut faire fi du passé culturel serait comme une importation qui ignore les valeurs locales. Une république qui ignore les valeurs liées aux traditions serait une entité vouée à l’échec. J’ai même comme impression que les échecs récents dans la cohabitation des Rwandais seraient liés au fait d’ignorer les fondements même du peuple rwandais, en voulant opérer des changements radicaux tout court. Donc, il faudrait tirer les leçons de nos échecs, sinon nous ne parviendrons jamais à construire quelque chose de durable.

A mon humble avis, l’instauration d’une monarchie constitutionnelle serait une réponse que les Rwandais attendent depuis longtemps pour pouvoir cohabiter pacifiquement. Je peux affirmer que ce fut même l’origne des affrontements qui eurent lieux antre les deux principales composants de la population rwandaise, que le roi Kigeli a fait une grave erreur en acceptant de prêter l’oreille aux radicaux de l’Unar qui ne voulaient rien entendre des changements alors en cours. Or, depuis le début, il était question de marier les valeurs républicaines que prônaient les progressistes avec les valeurs traditionnelles fondées sur la royauté. L’instauration d’une monarchie constitutionnelle où le roi règne en ne gouvernant pas, serait pour moi une façon d’opérer le retour aux sources.

Pourtant, il reste une inquiétude que je n’ai pas cessé d’exprimer à Mr Marara. Je pense que le Dr a voulu purement et simplement ignorer ce que je considérais comme inquiétude, en pensant à son tour peut être à mon inexpérience. Et pourtant mes doutes n’étaient pas aussi infondés. Suite aux sorties ces dernières années du roi Kigeri, que ce soit par ses interventions radiophoniques, que ce soit par ses communiqués, le Roi est loin d’admettre que les revendications du peuple qui ont abouti à la révolution de 1959 étaient fondées. Il en arrive à déclarer que n’eût été l’action néfaste des Belges, il ne voit pas où résidait le problèmes des Bahutu. Or, ceci c’est une erreur monumentale. Si le roi ne reconnaît pas le bine fondé de la révolution, je vois difficilement les Rwandais organiser un autre référendum en sa faveur. Il devra donc faire des concessions, et admettre que les peuple avait des revendications motivées. S’il persiste à nous faire admettre que l’exploitation de nos grand parents fut l’oeuvre des Blancs, il aura raté l’occasion de réunifier le peuple rwandais. Je le dis en toute franchise, et je l’ai exprimé aussi à Marara. Il ne faudra plus que son retour commence encore une fois par la manipulation. Nous en avons déjà assez d’être manipulés par le FPR pour pouvoir encore tolérer une manipulation de la part d’un Roi. L’histoire doit être reconnue telle qu’elle est, il ne faut plus vouloir la falsifier.

Que les communiqués fréquents du Roi Kigeli défendent toujours la cause tutsie, cela n’est un secret pour personne. L’on n’a jamais entendu le Roi se prononcer sur le sort malheureux des Hutu suite aux exactions du FPR. Ceci est un très mauvais signe. Quand je l’ai exprimé à Marara, il me répondait que dans l’entourage du Roi il y ait des éléments qui lui influencent négativement. Et moi j’ai toujours pensé que, aussi longtemps que le Roi se laisse ainsi influencer négativement, qu’il était temps de lui demander d’abdiquer en faveur d’un prince plus ouvert aux problèmes du moment. Cela a été déjà le cas dans l’histoire de la Belgique, ou le Père du Roi Baudouin a du abdiquer en faveur de sons fils après la seconde guerre mondiale. On parle souvent de la prétendue fille cachée de Kigeli. Pourquoi ne pas miser sur elle, si elle est plus ouverte aux idées modernes? Ou bien tenter la chance avec quelques uns parmi les princes descendants des fils de Musinga. Il y en a un, par exemple Rwigemera, qui a eu des descendants et qui ont même vécu au Rwanda durant les Républiques. Les Rwandais ont besoin d’un unificateur simplement, et qui puisse être symbole de cohabitation. Il faudrait user de bon sens pour trouver, en tout cas une solution adéquate.

Du reste, je ne peux que terminer en rassurant ceux qui doutent sur l’efficacité de la royauté, que les royaumes d’Europe sont des grands modèles de démocratie dans le monde. La Suède, le Dannemark et la Hollande sont des nations plus démocratiques que toutes la nations républicaines d’Europe.

Théophile.

***********************************

Encore plus de polémique sur le sujet:

 

Rwembe,

Je voudrais ici m’expliquer à propos de l’incident que j’ai évoqué, afin d’écarter tout équivoque, comme quoi le discours du Roi à l’occasion de la commémoration du génocide des Tutsi devrait discréditer le projet de la monarchie constitutionnelle! Ce n’est pas le cas, je veux dire que l’idée de la monarchie constitutionnelle ne s’est pas pourtant estompée en raison de la sortie tendancieuse de Kigeli.

En effet j’ai parlé d’un incident, pour signifier que cette erreur politique a failli balancer en l’air notre projet. Vous êtes d’accord avec moi que qui dit incident, veut signifier un évènement inattendu dont les effets peuvent être plus ou moins nocifs contre le déroulement d’une action humaine. Donc l’incident survenu avec la sortie du roi, concerne son propre crédit devant le peuple rwandais, mais cet incident n’en dit pas long sur son programme comme vous l’affirmez aussi gratuitement.

Je ne sais pas si vous avez compris ce que c’est une monarchie constitutionnelle, et ceci me ramène à expliquer de nouveau que le programme du Roi dans cette optique, doit concorder avec un code des lois définies, promulguées avec l’accord de la population. Le programme d’un roi constitutionnel est très différent du recours au code ésotérique, ce que nous pouvons nommer dans le langage rwandais, l’Ubwiru. Le roi constitutionnel ne règne pas en prenant comme base un code, ou un programme caché au reste de la population. Son statut est régi par des lois claires et concises, et qui déterminent ses attributions et puis le cadre de ses activités. Un roi constitutionnel ne gouverne pas normalement. Dans le cas où la couronne (Les membres de la cour royale), participent au gouvernement, c’est dans quelques domaines restreints et définis par la loi, et le chef du gouvernement est quant à lui le chef de l’exécutif, et pas le roi, même si celui-ci a droit de contrôle et de suivi sur l’ensemble de l’action du gouvernement. Si les représentants du peuple trouvent que le gouvernement et son chef doivent démissionner en raison d’incapacité, c’est au roi de prendre les décisions dans ce sens. Il n’y a pas de bras de fer entre l’assemblée des représentants du peuple et le roi, comme cela a été le cas en 1959. Le Roi agit selon les volontés du même peuple. Donc le roi constitutionnel reste à l’écoute des doléances du peuple par le biais de ses représentants et il peut dans cette voie prendre ainsi la décision de révoquer par exemple un gouvernement indigne, et dans ce cas ce sont les élections qui donnent le fondement au redémarrage de l’action gouvernementale.

Pour ne pas nous confondre dans les explications concernant la constitution dans les régimes parlementaires, revenons un peu à nos moutons, pour parler des déclarations du Roi qui, selon vos dires, en disent long sur son programme! De quel programme parlez-vous ici? A ce que je sache, la monarchie constitutionnelle est encore au niveau du projet, dont les tenants croient bien en son fondement. Le roi Kigeli V, en la personne de JB Ndahindurwa (mon avis sur ce point, est qu’il devrait même renoncer à son nom dynastique et se nommer tout court Jean Baptiste I), est proposé dans ce projet, puisqu’il a juré devant le peuple Rwandais de régner en monarque constitutionnel, c’était en 1959. Le Roi n’a pas pu comprendre à temps les aspirations du peuple, à cause d’un groupe des politiciens irresponsables, qui voulaient en faire un roi selon la tradition. Le peuple, non content de l’attitude du Roi face aux changements en cours, a décidé de démettre Kigeli V de ses fonctions. Le référendum a même banni la monarchie au Rwanda. Le Roi s’est retiré en exil. Par après, la république rwandaise a été attaquée par des anciens fidèles de la monarchie traditionnelle. Ils ont semé la désolation dans tous le pays, comme nous le constatons. Le peuple rwandais se trouve dans une situation, où il doit consolider les assises de la république, et chasser du pouvoir les usurpateurs, et puis ramener l’unité et la réconciliation. Le Rwanda veut réformer d’abord les structures de la république, afin de corriger les erreurs qui ont provoqué la ruine du pays. Ceci puisque n’eut été les abus des enfants de la république, les usurpateurs n’auraient jamais soumis le peuple rwandais à la servitude. Suite à ces égarements, le république elle même doit être réformée et surtout la structure présidentielle. Les Rwandais veulent changer foncièrement de régime, de telle manière à écarter toute dictature présidentielle, qui est surtout à la base de la trahison envers la république. Et les Rwandais envisagent dans cette optique, un régime parlementaire rigoureux. C’est dans ce cadre des efforts de mettre en place une régime démocratique qui tirent ses fondements dans la volonté du peuple, que certaines personnes avisées trouvent que le roi pourrait bien remplir le rôle du chef de l’état dans un tel régime. Comment cela s’est donc passé? D’abord, un groupe de personnes est parti pour consulter le roi, et a tâté sur le terrain si celui-ci aurait abandonné ses prétentions de monarque absolu. Les visiteurs trouvent le roi disponible, prêt à exercer les fonctions de chef de l’état dans un régime parlementaire. Par référendum, le peuple a voulu en découdre avec les abus de la monarchie absolue, et non pas avec un roi parfaitement constitutionnel. Donc, il n’y a pas d’égarement sur ce coté, puisqu’il n’est pas ici de la monarchie absolue abolie par le référendum. Mais avec la monarchie constitutionnelle, cela ne contredit pas les principes républicains. En plus il y a une avantage, le roi serait le garant et le gardien des bonnes valeurs trouvables dans la culture rwandaise (comme l’amour de la patrie et la bravoure citoyenne).

Il y en a qui diraient, dans cette situation, « Icyo imwba yanze ushyira aho ireba » en vue de faire signifier que le retour de Kigeli serait vu comme un triomphe de la royauté déchue. Non, ce n’est pas le cas. C’est plutôt la posture du gagnant-gagnant. (Win win). Le peuple qui gagne, le roi qui gagne. Le roi Kigeli serait ré-appelé au Rwanda pour jouer un rôle, là où le peuple voudrait le placer, non pas la où il voudrait mener le peuple lui même. Le retour du roi ne signifierait pas l’aveu d’impuissance et le retour à la tradition. Si le retour du roi devrait être vue comme tel (Comme signe d’impuissance face à la réstance du peuple face à l’usurpateur) , alors on dirait que le mieux serait d’abandonner le projet de royauté, et puis de mettre le plan B à exécution, à savoir le fait d’envisager la république de régime parlementaire avec un président éligible, et jouant le rôle du chef de l’état, mais qui ne gouverne pas.

Alors, qu’est ce qu’on attend du Roi? Qu’il reconnaisse les erreurs de la monarchie absolue tenue par ses ancêtres, et qui a occasionné des sévices contre le peuple rwandais. Qu’il reconnaisse le bien fondé de la révolution de 1959 qui a voulu en découdre avec les abus de la monarchie absolue. Qu’il reconnaisse le fondement des revendications du peuple par ses leaders de la première heure de la république rwandaise. Qu’il demande pardon au peuple rwandais, de tous les abus qui ont sévi contre lui, durant les règnes de ses ancêtres. Qu’il accepte d’être un roi selon la constitution, et non selon l’ubwiru. Qu’il accepte d’être désormais au service du peuple rwandais, en restant au dessus des tendances, qu’il soit leur arbitre…. Si Kigeli n’est pas à mesure de faire une déclaration solennelle allant dans ce sens afin de commencer une autre ère au Rwanda, et qu’il choisirait de prêter oreille aux injonctions des mauvais conseillers qui gravitent autour de lui, alors le roi se sera montré pour la deuxième fois indigne d’être chef de l’état rwandais. Le Ralliement pour la monarchie constitutionnelle est là pour l’aider à prendre une nouvelle direction. Si le Roi n’est pas prêt à coopérer, il va falloir tenter la chance avec un autre prince plus ouvert aux problèmes du peuple rwandais. Mais avec le roi Kigeli, ayant déjà manifesté la volonté de coopérer dans ce sens, on reste confiant qu’il sera raisonnable et qu’il agira en âme et conscience! Si ce n’est pas le cas, c’est au plan B soutenu pour le moment par beaucoup de partis politiques, d’entrer en action. C’est-à-dire, les Rwandais miseront sur un homme d’expérience (Inararibonye) , qui pourrait jouer le rôle de chef de l’état avec un avantage qu’il sera, lui, éligible, mais avec un inconvénient que les bonnes valeurs de la culture rwandaise dont le roi pouvait se porter garant, ne seront pas bien respectées comme il faut.

Pour revenir enfin au problème de l’incident, je peux réaffirmer que cela ne dit pas long sur le programme du Roi, puisque le Roi n’a pas de parti pour pouvoir imposer un programme de gouvernement au pays. Le roi, est au dessus des partis, raison pour laquelle il ne peut pas avoir de programme de gouvernement. Il pourrait à la rigueur établir son programme de règne, mais qui s’inscrit dans le cadre des lois définies. Notons bien que si le roi Kigeli n’est pas prêt à jouer le rôle pour lequel le peule veut l’appeler, le peuple pourrait bien miser sur autre prince plus ouvert!

Théophile.

PS. Ce que je déclare ci provient des mes échanges personnels avec le Dr Marara sur la royauté (ce qui ne veut pas dire que nous sommes tombés d’accord su tous les points), et puis aussi de nos echanges sur ce sujet sur le Forum Imbonankubone. Certains points peuvent dénoter toutefois un point de vue plus personnel, puisque le thème fut très contoversé, mais que les conclusions sur notre forum furent trouvés raisonnables, même si le dialogue reste toujours ouvert sur le sujet.
De: Rwembe Charlie
Objet: *DHR* Re : incident?
À: Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr
Date: Dimanche 25 Octobre 2009, 11h59

 

Cher Padiri,

Nanjye ndi mubatemera le retour de Kigeli comme monarque constitutionnel, et j’ai mes raisons.

Nagirango ngushimire ibisobanuro uduhaye sur l’incident survenu lors du message du roi en avril dernier…

Iyo incident rero en dit long sur la personne et sur son programme. Ntabwo ari incident nkuko ubitubwira, ntabwo ari hasard ko Umwami yaba yaranyereye akavugishwa! Iriya incident ihishe byinshi…

RC

 

 

De : Théophile Murengerantwari À : Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr
Envoyé le : Sam 24 Octobre 2009, 21 h 45 min 41 s
Objet : Re : *DHR* Rutayisire Boniface s’oppose à la monarchie (ad fundationem rwandae).

 

 

Merci aussi, cher Agaculama.

En effet j’ai répondu à Boniface, qui est un ami à moi, avant que je ne puisse lire ton intervention, qui est on ne peut plus claire sur ce sujet. Je suis heureux de constater que tes pensées sur ce sujet de la monarchie constitutionnelle, concordent exactement avec notre réflexion que nous avons menée sur le forum Imbonankubone de Ndahimana Joseph, un homme aussi aux convictions qui abondent dans le sens de la paix. Malheureusement encore, les agents des « Inkorootanyi » comme tu les nommes, s’arrangent pour que les messages constructifs ne passent pas sur les fora, et j’ai remarqué le même phénomène quand j’échangeais tout à l’heure avec Augustin Bizirema sur le forum Imbonankubone.

Justement ce que tu disais à Rutayisire, c’est ce que je viens de lui répéter aussi, et je ne manque pas toujours de le lui répéter dans nos discussions habituelles, pas sur Internet. Rutayisire c’est un politicien à convictions. Beaucoup lui reprochent souvent d’une sorte de superficialité dans ses interventions, mais je ne le vois pas dans ce sens, puisque je sais que c’est un patriote convaincu, qu’il vise l’intérêt de tous, et puis un homme très engagé. Cependant ses interventions peuvent souvent occasionner des malentendus, et l’exemple concret est celui-ci qui concerne la monarchie constitutionnelle.

Il y a quelques temps, un homme politique connu au Rwanda du nom de Marara est allé rendre visite au Roi Kigeli, et l’objet de cette visite allait de le sens de supplier le Roi de contribuer à la réconciliation nationale, en acceptant de devenir un roi constitutionnel des Banyarwanda. Marara, un démocrate de renom, suite à ces pourparlers menés avec le roi Kigeli, il a pu relater ses impressions. Il a trouvé dans le Mwami, quelqu’un qui vise le bien des Banyarwanda sans aucune forme de discrimination. Et puis, le plus merveilleux, le Roi était d’accord pour instaurer une monarchie constitutionnelle au Rwanda, selon qu’il avait juré autrefois devant l’autorité coloniale belge. Il veut s’engager à devenir un roi, non selon la tradition, mais un roi moderne. De retour donc, Marara était déterminé à lancer un nouveau mouvement politique, le Ralliement pour la Monarchie Constitutionnelle.

Malheureusement, entre temps il y eu des incidents. Quand le Roi s’est adressé au peuple rwandais, durant le deuil national d’avril 1994, il a formulé son message pour les victimes du génocide des Tutsi en omettant de mentionner les victimes des exactions du FPR qui ne sont pas moins de caractère génocidaire. Et ces exactions ont frappé et ne cessent de frapper la population hutu depuis la guerre d’octobre 1990, déclenchée par le même FPR. A partir de ce jour du message du roi à la nation et qui abondait dans le sens du la politique du FPR, tout l’enthousiasme que les gens avaient manifesté au mouvement de Marara est retombé au point mort. Il faut le comprendre, les Hutus sont actuellement allergiques à tout ce qui favorise leur exploitation ainsi leur oppression qui n’en finit pas, par le FPR. J’ai posé la question moi-même à Marara, de savoir comment le Roi peut commettre cette erreur politique, qui bascule le tout dans l’air! Marara était égalemet déçu, déplorant la présence dans l’entourage du roi de quelques incorrigibles qui veulent l’induire en erreur, mais promettant de tout faire, pour que cet incident ne se reproduise plus. Vous voyez, le sujet de la royauté, même constitutionnelle, est très délicat chez les Rwandais, et je crois savoir que Mr Rutayisire marque aussi ses réticences à partir des préjugés qu’il ne peut pas oser exprimer.

Par ailleurs, tout ceux qui comprennent l’importance de la monarchie constitutionnelle pour préserver les bons éléments incomparables de notre culture, et puis pour contribuer à la réconciliation nationale, nous ne sommes pas prêt à désarmer, d’autant plus que beaucoup de Rwandais commencent à s’intéresser à ce projet combien très utile. Le grand obstacle que nous voyons aujourd’hui, c’est le FPR qui pourrait exploiter cette idée et la détourner de son sens noble, comme il l’a déjà fait avec les gacaca traditionnelles qu’il a transformées en un instrument d’oppression. Il est vrai que parmi les sympathisants de la monarchie, il y a aussi des sympathisants de FPR qui guettent pour détourner l’idée de son sens noble. Le Ralliement pour le Monarchie Constitutionnelle est là pour veiller à ce que ces artisans de l’oppression machiavélique ne détourne pas cette idée à leur profit. Donc le Roi serait intronisé selon la volonté du peuple, et non pas selon la volonté d’une clique. C’est le roi qui va subir le peuple, ce n’est pas le peuple qui va subir le roi.

Ce n’est pas donc tache facile, mais nous y croyons. C’est ce que J’essayais tout à l’heure à expliquer à Rutayisire. Il est d’accord pour le système parlementaire qui doit nous préserver des dictatures présidentielles. Mais pour lui, il n’est pas question de Kigeli comme roi. Il a ses raisons, ce qui il essaie d’expliquer par une certaine étude menée, mais dont il n’est pas capable d’extraire quelques arguments convaincants. Je lui disais justement qu’il est étonnant de sa part, d’être incapable de soutenir la monarchie constitutionnelle, alors qu’il habite le pays ou le système a fait ses preuves, peut-être pas parfaitement, mais que d’autres monarchies européennes sont des bons exemples de démocratie. Voilà où nous en étions!

Encore merci pour ta contribution.

Théophile.

 

De: agaculama_mu_ ikibunda
Objet: *DHR* Rutayisire Boniface s’oppose à la monarchie (ad fundationem rwandae).
À: Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr
Date: Samedi 24 Octobre 2009, 20h18

  Merci, Théophile… et la même chose en français.
Agaculama.

************ ********* *

— Dans Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr, Théophile Murengerantwari a écrit :
>
> Rutayisire,
>
> Ndakumva mu gihe uvuga ko nta gaciro nkwiye guha icyumvirizo nkora ku banyarwanda( kugira ngo menye ikibari ku mutima, kandi nta n’uwo mpatira kuvuga icyo abitekerezaho) , hanyuma ariko uti ibintu uvuga byakorewe étude ku buryo ubwami nta kavuro! Aho ha nyuma simpumva neza.
>
> Muvandimwe, nzi neza ko iyo iki kibazo tukivuzeho n’iyo turi kuganira ubwacu entre nous, ufite iteka impamvu ntazi ikumvisha ko ugomba kurwanya la royauté constitutionnelle, bikantangaza mu gihe wemera ko mu Rwanda twagombye guhitamo démocrattie parlementaire( Ibyo birananshimishije, kuko hari igihe najyaga ngutekerezaho ko uri muri ba bandi bashaka prezida w’ikinani!).
>
> Hanyuma rero, wansobanurira muri étude yawe n’abo mwayikoranye, impamvu iguha kwemeza ko kugira Prezida aribyo biha amahirwe ku baturage bose kurusha kugira umwami? Njye simbona aho Umwami constitutionnel ataniye na Prezida muri régime parlementaire, ku buryo byaha amahirwe bamwe abandi bikayabima.Keretse niba wumva ako kazina ngo Prezida gafite ikintu cy’ishema mu kumva ibintu ku buryo moderne, ariko niba twemeranya ko dukwiye kuyoboka démocratie parlementaire, simbona impamvu yabuza umwami kuba chef de l’etat.
>
> Mu by’ukuri ushobora kuba warakoze étude ifatika n’abo mufatanyije, ariko ntushora kwirengagiza ko twe twaganiriye kuri iyi sujet kuri forum Imbobanankubone nk’abanyarwanda banyuranye kandi batajijwe, tukaza gusanga ubwami buri mu bintu byafasha u Rwanda. Njye sinumva étude irenze iyo abanyarwanda bumvikana kandi bafite ubushake kandi batari injiji baganiriyeho, ukaba wavuga ko ibyo nta shingiro bifite. Ni nacyo gituma nanakoze iyo sondage, kandi mbanje kwereka abantu ibitekerezo byunguranyweho, nibwo ubona hari benshi batakereza ko Ubwami bushingiye ku itegekonshinga bwafasha u Rwanda.
>
> Hanyuma kuvuga ku ruhande rwawe ngo igitekerezo cy’umwami kimisha amahirwe abanyarwanda, byanteye kwibaza nti aho ntiwaba ukeka ko ubwami buvugwa aha ari ubwo ku bwa Rwabugiri? Oya! Monarche constitutionnelle ni système préconisée avant même la révoltion de 1959, iyo monarchie Kayibanda n’abandi barwanashaka ntibigeze bayirwanya, kugeza igihe Umwami yasubijwe inyuma n’abasigaye mu bitekerezo bamwumvishaga ko akwiye kugira ibitekerezo nk’ibyo ku ngoma ya se Musinga, bityo umwami utari wakagize ibitekerezo kandi akiri muto cyane biramushobera. Ndetse hari igihe ntekereza ko ikishe Revolusiyo ya kayibanda ari ugufata système présidentielle kubera urwiganwa rw’abanyamahanga akayishyira ku Rwanda. Kuva ubwo amacakubiri nibyo yatangiye mu basangirangendo!
>
> Ariko ubu umwami Kigeli yagize igihe cyo kwitegeraza ibintu byinshi no kumenya ubumenyi bunyuranye, ku buryo atayobewe akamaro k’ubwami bugendeye ku itegekonshinga bigeza abantu kuri demokarasi isesuye.
>
> Birantangaje kubona uvuga biriya kandi utuye mu Bubiligi hari umwami ukora atyo, ukaba uzi ko Ubuhorandi buyobowe na Beatrix ubu ari gihugu gikomeye cyane muri demokarasi kurusha ibihugu byinshi byo ku isi, ukaba uzi ubwami buteye butyo muri Espagne, ukaba uzi ubwami buteye butyo muri Dannemark, ukaba uzi ubwo bwami muri Suède, que sais-je encore?
>
> Akarusho kandi k’ubu bwami bugendeye kuri constitution, ni uko bwagiye butuma abaturage bagarurirana icyizere, bakiyunga, bakabana mu mahoro, kandi abami bakumva ko babereye abaturage nk’ababyeyi bo kubatera uburumbuke n’amahoro.
>
> Ni muri urwo rwego rero niba nawe wemera agaciro ka démocratie parlementaire, ukwiye kumva ko Umwami Kigeri ashobora kuba chef de l’état igihugu kigatunga kigatunganirwa. Ese nk’ubu ishyaka ryawe Banynarwanda ritsinze amatora, ukaba Premier miistre nk’uko tuzi ba Leterme cyangwa Verhost…quelque chose sinibuka, urabona bitaba ari ishema ku Rwanda ruvuganirwa na Preimier minstre watowe kidemokarasi, kandi ushobora gusimburwa bibaye ngombwa, hapana ibyo kuba ikinani?
>
> Wowe wajyaga kugira ikibazo, iyo bagira bati umwami Kigeli aracyari muri ya myumvire ya kera y’umwami wica agakiza! Ubu koko na expérience umwami afite urumva ibyo bintu atarabonye ko bigomba kwibagirana? Ukwiye kunsobanurira ikibazo nyacyo ufite ku bwami muri arguments zumvikana, naho ubundi kumbwira étude wakoze ntibihagije muri gihe iyo étude yasomwe na bake. Aho kwemera iyo étude yawe utari wanyereka njye naba niringiye ibyo naganiriyeho n’abavandimwe ku Mbonankubone.
>
> Gira umugorba mwiza.
>
> Théophile.
>
> — En date de : Sam 24.10.09, TUBEHO VictimRwanda a écrit :
>
> De: TUBEHO VictimRwanda
> Objet: [fondationbanyarwan da] Re:Rutayisire Boniface demande à Kigeli d’abandonner le projet de la monarchie au Rwanda
> À: « f » <democracy_human_ rights@yahoogrou pes.fr>, fondationbanyarwand a@yahoogroupes. fr
> Date: Samedi 24 Octobre 2009, 17h26
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
> Nyakubahwa  Padiri Théophile, nashimye ko wagize icyo uvuga kunyandiko isaba kureka ubwami  bakayoboka Republika kubera iha amahirwe abanyarwanda bose. Nashimye kandi uburyo Karambizi yansabye ko naganira na Théophile  kuko abanyarwanda bahungukira byinshi. Ariko ndagirango nisegure cyane ko kuganira n’ubwo ari  byiza ariko  mfite ikibazo cyo kubona igihe cyo gusubiza igihe bikenewe kubera  ibintu byose biba bindindiriye kubikora.  Erega ubuyobozi bw’ishyaka Banyarwanda hamwe n’association nka TUBEHO TWESE bireba amateka aremereye  y’isi yose ntabwo kubiyobora ari umukino. Nta n’igihe bitanga na gito.  N’uyu mwanya nyuzamo nkabona biba bikomeye. Ibyo kandi byiyongeraho ibindi bintu by’ubuzima nanone biba ari ngombwa guha igihe.   Ninayo mpamvu hari igihe ntanga ibitekerezo abamfasha bakabyandukura  bakabitangaza cyangwa se undi muntu ubishoboye wacu akaba yakwandika akabitangaza.  Kuri iyo ngingo kubijyanye n’inyandiko iyi
> hari inyandiko yasohowe na « Tubeho Twese muri email ya «  infotubeho » iyo uyishubije ushatse nijye ubwira kuko n’ubundi ndi responsable w’ibyo Tubeho iba isohoye n’iyo yaba atari jye wabyanditse. Ibyo biramenyerewe kuburyo n’abatari babizi noneho babimenye. Kubijyanye rero no kuganira na
> Murengerantwari nibyiza ariko n’undi ubishoboye wese ashobora gutanga ibitekerezo.  Urabona ko nk’ubu  uyu  witwa Charlie amaze gutanga igitekerezo gihuje n’icyanjye nigeze gutanga. Inyandiko ya Charlie iri hano hasi. Ntangorane rero MUrengerantwari yasubiza uyu Charlie n’abandi nabo bamusubiza.
>  Ikindi nakongeraho cyavuzwe na Théophile ni uko Ishyaka Banyarwanda riramutse ritsinze ryashyiraho koko ubutegetsi buyoborwa na Perezida wa Republika w’icyubahiro hanyuma hakongera hakajyaho Premier Ministre uyobora .  Impamvu nta yindi ni ukugirango habeho Perezida w’icyubahiro wubahiriza ubumwe bw’abanyarwanda hanyuma hongere habeho na Premier Ministre ufata ibyemezo bya nyabyo kandi akaba ariwe uyobora gouvernement. Iyo système kandi yafasha  kwerekana ko atari ngombwa ko Perezida na Premier Ministre bava mu ishyaka rimwe bose. Ibyo kandi byafasha n’isangira ry’ubutegetsi kuburyo abavuga iby’ubwami baramutse bayobotse Republika iteye ityo yaba ibabereye.   Ikindi cyerekana ko ubwami atari ngombwa ni uko iyo urebye mubikorwa , usanga u Rwanda rudakeneye umuntu uhuza abanyarwanda uhoraho adahinduka kuko niba hariho groupes z’amashyaka  n’iyo zaba ari nke cyangwa nyinshi , birashoboka ko groupe iyoborwa n’umututsi cyangwa
> umuhutu  uyu n’uyu yakumvikana na wa mututsi bagatsinda amatora.  Reka tubishyire mungero zihuza n’ibyo bamwe birirwamo nibwo wenda babyumva.   Ubundi sinkunda iby’amoko n’uturere ariko kubera abantu bakunze kubigarukaho reka nkoreshe urwo rugero kugirango ibintu byumvikane.  Ndisegura ko gutanga urwo rugero atari uko mbyemera ahubwo ni ukugirango abantu bumve ikivugwa. Dore urwo rugero : Niba ari ishyaka rikunze kubona amajwi menshi
> wenda mu majyaruguru noneho hakaba hari n’irindi rikunze kubona amajwi menshi mumajyepfo, ndetse hakaba hari n’irindi shyaka rikunze kubona amajwi mubatutsi, icyo gihe uzatsinda amatora ni uwashoboye kwegera indi groupe bagakora coalition kuburyo izo groupes ebyiri zizishyira hamwe zigatsinda iya gatatu. Utayatsinze rero ubutaha azarwanira gukora coalition na wawundi yari yirengeshejwe ubushize kugirano noneho nawe ajye kubutegetsi. Ni ukuvuga ko iyo système izaha amahirwe abanyarwanda bakajya kubutegetsi  kandi bakabusimburanaho kuko ya coalition yabayeho niba ari umututsi itanzeho umuyobozi cyangwa umuhutu niwe uzajya kubutegetsi.  Ni ukuvuga ko iyo système ishyingiye kumashyaka na coalition hagati y’amashyaka  idakeneye ubwami kugirano habe ubwumvikane.  Ahubwo ubwami
> bushobora kubazanira ibibazo aho kubikemura kuko ubwami ari umuryango umwe uba ushyizwe kubutegetsi igihe cyose.  Ibyo kandi  biramutse bibayeho byafashwe  n’uko noneho Perezida yaba ari uw’icyubahiro kandi akaba atavuka mu ishyaka rimwe na Premier Ministre.
> Ibyo bitekerezo mbagejejeho niho ngeze nganira n’abantu tubonana hirya no hino  (aba abakora politiki cyangwa abatayikora) .  Ntabwo ibyo bitekerezo jye bwite  ndabifataho umwanzuro udakuka na bagenzi banjye kuko ari ngombwa gukomeza urugendo rwo kunononsora ibitekerezo byazafasha gutuma abanyarwanda basangira ubutegetsi.
> Dukomeze rero twungurane ibitekerezo maze tuzageze  aho dusubiza ikibazo nigeze kwibaza kuri université mvuga nti gute abanyarwanda bashira ubwoba bwa demokarasi noneho umututsi  cyangwa umuhutu ntiyumve runaka   ko azatora mwene wabo aho gutora demokarasi.
> Ngaho rero mukomeze ibiganiro ariko ubwami ntabwo ari système nziza.  Ndetse abazayiruka inyuma bazabibwira n’igihe kuko bazabona ko bataye igihe. Hagize n’uzana ubwami mugihugu icyo gihe abanyarwanda benshi b’amoko yose bahita bajya mu ishyamba kuburwanya kuko ubwami ni système bose banga. Ntabwo sondage ya Théophile ifite icyo ivuze kuko icyo kibazo hari abagikozeho bihagije.  Kuva kagame nawe yarabaye Perezida wa Republika ibyo byahanaguye ubwami burundu kuko n’umututsi yabaye Perezida.  Ndetse hari n’umututsi wabivuze.   Ibyiza ahubwo ibyo by’ubwami ni ukubivamo maze abanyarwanda bose bakayoboka Republika kuko niyo itanga amahirwe kuri bose.
> Muze mwese dushyire hamwe tuvaneho ubutegetsi bwa FPR mwe guta igihe mubindi.
> Bruxelles, le 24/10/2009
> Rutayisire Boniface
> www.banyarwandapoli ticalparty. org
> www.allvictims. org
> Tél 0488 25 03 05
> NB : iyi nyandiko sinagize igihe cyo kuyisubiramo ngo nyikosore . Nihazamo udukosa mutwihanganire cyangwa hakagira igitekerezo kidasohoka neza mubyihanganire nzabikosora.
> ———— ——— ——— ——— ——— ——— ——— ——— ——— —
> Dans fondationbanyarwand a@yahoogroupes. fr, Rwembe Charlie a écrit :
> Bwana Rutayisire,
> Aha rwose turahahuje. Ahubwo ntibyaba bibaye ubwambere uwigeze kuba umwami yiyemeza kwiyamamariza ubuperezida: muri Autrichia niko bimeze, ibikomangoma byo kumwami wanyuma w’abahabsburg (mwareba kuri Wikipedia les Habsburg) ubu araharanira ko yakwemererwa kwiyamamariza kuba perezida, dore ko itegeko ryaciye ubwami (tsar) ryaciye iteka ko ntawe uvuka kuri uwo muryango warota akora akazi ko kuyobora igihugu. Ubu avocat we nibyo arimo aburanira.
> RC
> ———— ——— ——— ——— ——— ——— ——— ——— ——— —–
>
> — En date de : Ven 23.10.09, Célestin Karambizi a écrit :
>
> De: Célestin Karambizi
> Objet: AW: *DHR* Re : [fondationbanyarwan da] Rutayisire Boniface demande à Kigeli d’abandonner le projet de la monarchie au Rwanda
> À: Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr
> Date: Vendredi 23 Octobre 2009, 22h56
>
>
>
>
>
> « moi je continue à croire à la monarchie constitutionnelle nous convient le mieux pour pouvoir installer une vraie démocratie dans le pays…constatation s d’ordre empirique…
> Rutayisire na Murengerantwali nabo bahanganye twatera intambwe.. murabona aho
> Vianey na Shingiro batugejeje.. .
>
> — Théophile Murengerantwari schrieb am Fr,
> 23.10.2009:
>
> Von: Théophile Murengerantwari > Betreff: *DHR* Re : [fondationbanyarwan da] Rutayisire Boniface demande à Kigeli d’abandonner le projet de la monarchie au Rwanda
> An: fondationbanyarwand a@yahoogroupes. fr, Democracy_Human_ Rights@yahoogrou pes.fr, Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
> Datum: Freitag, 23. Oktober 2009, 12:11
>
>
>
>
>
> Monsieur Rutayisire,
>
> « Ici vous abordez le problème du très mauvais coté. Qui vous a dit que les Rwandais envisageront toujours des régimes présidentiels? Même dans une république, d’aucun continuent à affirmer que le régime parlementaire serait le mieux indiqué pour le Rwanda. Soyez rassurés, si un jour vous êtes élu président de la république rwandaise, vous laisseriez le pouvoir exécutif dans les mains d’un premier ministre, et votre parti devra obtenir la majorité des suffrages, pour que l’un de vous puisse être nommé chef du gouvernement. Vous, en tant que chef de l’état, vous n’aurez pas beaucoup à vous mêler des activités du gouvernement. Encore faudra-t-il que votre parti
> puisse obtenir la majorité dans l’assemblée. Les représentants du peuple (l’assemblée) , auront le devoir de contrôler le gouvernement, plus que vous puissiez le faire en tant que chef de l’état »./ Par Théophile Murengerantwari
> « Moi je continue à croire que la monarchie constitutionnelle nous convient le mieux pour pouvoir installer une vraie démocratie dans le pays »./Par Théophile Murengerantwari
>
> Merci pour votre compréhension.
>
> Théophile
>
> — En date de : Ven 23.10.09, TUBEHO VictimRwanda a écrit :
>
> De: TUBEHO VictimRwanda
> Objet: [fondationbanyarwan da] Rutayisire Boniface demande à Kigeli d’abandonner le projet de la monarchie au Rwanda
>
> Date: Vendredi 23 Octobre 2009, 9h08
>
>
>
>
>
> Rutayisire Boniface demande à Kigeli Ndahindurwa  de faire une déclaration qui accepte qu’il s’engage de respecter le pouvoir de la nouvelle République qui va être mis en place au Rwanda. Rutayisire Boniface demande à Kigeli d’abandonner un projet de la monarchie au Rwanda.
>
>
>
> Rutayisire Boniface
> Rue Picard 88
> 1080 Bruxelles
>                                                                                          Bruxelles, le 21/10/2009
>
>
>
> Object : Demander au Roi Kigeli de cesser le projet de la monarchie pour accepter de travailler pour une République au Rwanda
>
> En tant qu’une personne qui a l’objectif de résoudre les conflits liés à la politique Rwandaise, je m’adresse à vous pour vous demander d’entamer une procédure qui manifeste la volonté de travailler pour une nouvelle République au Rwanda.
> Il est temps que la politique Rwandaise puisse évoluer pour quelques personnes qui sont restées autour de vous.  C’est dans ce sens que je m’adresse à vous ouvertement pour  vous  demander  d’accepter définitivement  le pouvoir d’une  République au Rwanda. Le Rwanda n’a pas besoin de la monarchie.
> Si l’opposition prend le pouvoir au Rwanda, vous aurez  droit comme d’autres Rwandais de rentrer au Rwanda librement  et bénéficier les avantages de quelqu’un qui a dirigé le pays.  Mais, vous ne pouvez pas  penser de devenir le Roi des Rwandais.  Actuellement c’est un Tutsi qui est président du Rwanda. Cela veut dire que  la République appartient à tous les Rwandais (Tutsis, Hutus et autres).  Avec la République, tous les Rwandais ont le droit de devenir Président de la République.  Vous savez vous-mêmes que ce principe ne peut pas être respecté si le Rwanda devient une monarchie.  Cela veut dire que la
> monarchie ne peut pas convenir  à tous les Rwandais.  Si tous les Rwandais ne peuvent pas devenir Roi, c’est que la monarchie au Rwanda peut être  une source de nouveaux conflits sanglants qui peuvent exister au Rwanda  comme il a été le dans le passé.
> Quant au mauvais fonctionnement qui a caractérisé la 1ère, la  2e et la 3e République, cela ne doit pas être une raison de rejeter la République.  Nous en tant qu’une nouvelle génération,  nous sommes là pour mettre en place une nouvelle République qui va corriger toutes les fautes qui ont été commises  par d’autres régimes politiques précédents.  Avec nous, il y a une garantie que la République qui va suivre au Rwanda sera meilleure pour tous les Rwandais.
> Nous saisissons cette chance pour nous ’adresser  ouvertement à quelques partisans de la monarchie pour leur demander d’unir leur force avec d’autres Rwandais d’opposition  pour renverser le régime du FPR  mais sans espérer que le Rwanda va réinstaurer la monarchie.
> Ce qui se dit  que la monarchie constitutionnelle  convient pour le Rwanda, c’est faux.  La monarchie constitutionnelle convient pour d’autres pays  mais pas pour le Rwanda. Le Rwanda est un pays qui a connu des problèmes de  conflits  ethniques, régionaux et autres.  Il ne faut jamais aggraver les choses en pensant qu’on peut mettre à la tête du pays une seule ethnie pour diriger le Rwanda pour  toute la vie. Certains partisans du Roi actuel  ont proposé eux même qu’il y ait de Roi Hutu. Cela constitue une preuve que la monarchie ne peut jamais être bonne pour le Rwanda.  D’autres leaders
> monarchistes actuels  qui ont eu le temps d’observer le phénomène du Mwami Kigeli Ndahindurwa, ont déjà exprimé clairement que Kigeli  Ndahindurwa n’est pas une personne qui convient pour le Rwanda.  C’est-à-dire que les gens qui s’accrochent  sur le monarque Kigeli Ndahindurwa   perdent leur temps.
> En tant que Président du Parti Politique Banyarwanda qui prend toujours les initiatives  qui corrigent  les fautes historiques de la politique du Rwanda, je m’adresse à vous pour vous demander de cesser définitivement le projet monarchique de « Roi des Rwandais ». La monarchie quel qu’elle soit peut détruire le Rwanda.  La monarchie quel qu’elle soit, peut ramener les divisions entre les ethnies Hutus-Tutsis et les clans Bega-Banyiginya et autres choses qui ont détruit le Rwanda.  Les Rwandais sont fatigués, ils ne veulent pas d’autres conflits et sources des conflits.  Il faut saisir cette chance que d’autres
> Républiques ne vous ont jamais accordé.  Si vous acceptez de travailler pour une nouvelle République au Rwanda, cela vous  permettra  de mettre fin dignement au projet monarchique.
> Si vous avez en tête que vous pouvez  devenir  un Roi au niveau local (Roi d’une région quelconque) dans le Rwanda  dirigé par une République comme il est le cas en Ouganda, ce sont des Rwandais qui peuvent vous accorder cette chance. Mais sachez que dans ce cas vous ne serez pas le seul Roi au Rwanda, parce qu’il y aura d’autres Rois Hutus, Tutsis et autres comme il était le cas du Rwanda avant la domination des Rois des Banyiginya.
> En attendant  la réaction de votre part, je vous remercie.
> RUTAYISIRE Boniface
> Président de l’association des victimes du génocide Hutus et Tutsis TUBEHO TWESE ASBL, CIVHEMG et Président  du Parti Politique Banyarwanda
> Tél (32) 488 25 03 05
> www.banyarwandapoli ticalparty. org
> www.allvictims. org
>
>

Theo

Est-ce que le MDPR ( parti dissout en l'an 2013), aura joue un role, si minime qu'il soit, dans la comprehension du probleme rwandais et dans l'avancement pour la recherche des solutions? C'est a chacun de juger. De toutes facons, notre action n'aura pas tout a fait passe inapercu! Sans politique ou en politique, nous continuerons a lutter pour la liberte, la verite et la reconciliation, ainsi que pour l'instauration d'un etat de droit au Rwanda. Selon Sylmpedia: "Mouvement Démocratique du Peuple pour la Réconciliation (MDPR- INTIGANDA) Drapeau du MDPR Fondé le 13 Décembre 2009 par l’Abbé Théophile Murengerantwari. Ancien "titulaire" de l’Evêché de Cyangugu, exilé en Allemagne ou il a basé son mouvement issu d’une scission avec le RMC. Il soutient le retour du Roi Kigeri V et un nouveau référendum sur la question de la restauration de la monarchie. Il s’est prononcé en faveur la candidate Victoire Ingabire Umuhoza, leader du Front Démocratique Unifié (actuellement mise en résidence surveillée pour tentative de déstabilisation du pays et négation du génocide depuis Avril 2010) qui n’a pu participer à l’élection pluraliste du 9 Août 2010. Très actif, le MDPR émet régulièrement des communiqués sur son site et participe à des manifestations contre le gouvernement rwandais du Président Kagamé." http://www.sylmpedia.fr/index.php/Parti_royaliste_Rwandais

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Theo
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Gacaca: Rwarakabije acquitté! (27.07.09)

Gacaca: Rwarakabije acquitté! (27.07.09) KIGALI,  – L’ancien commandant des re…