Accueil Actualités Ahmadinejad (Polémique)

Ahmadinejad (Polémique)

0
0
62

Cher Joseph Mbonigaba,

Je te remercie d’avoir réagi positivement à mon message, et te félicite pour ton jugement non moins positif sur l’Église chrétienne. Puis-je parier que tu es ce confrère du diocèse de Kibungo qui faisait des études à Rome et que j’ai connu à Nyakibanda? Au cas où je me tromperais, je te demanderais de m’éclairer d’avantage!

Et bien, cher confrère, pour commencer, je ferais d’abord observer qu’ Il y a des gens pour le moment, parmi les intellectuels surtout, qui ne sont pas du tout prêts à faire des analyses objectives des situations et qui se contentent de prendre des raccourcis qui déroutent le public, et c’est un fléau pour notre temps. Moi je me dis que l’important c’est qu’il s’installe un dialogue positif entre les intellectuels et qui, par des échanges constructifs, puissent éclairer le reste de la population sur des sujets délicats. Malheureusement il est assez honteux en ce 21e siècles que nos dirigeants africains voudraient plutôt étouffer les idées positives venant des têtes pensantes pour les substituer aux doctrines idéologiques douteuses! Je pense que Kagame n’ y a pas fait exception, et c’est pour cette raison que je voudrais commencer sur ton dernier point concernant notre président.

Je suis d’accord avec toi que Kagame pourrait faire un bon leader, vu son soucis constant de manifester plus d’indépendance et puis son système de pensée qui est original et qui ne se réfère pas souvent aux idées reçues des occidentaux. Kagame est capable de manifester ostensiblement son soucis d’autonomie, et c’est un fait qu’il se fait même respecter par les mêmes occidentaux. Comme vous dites, le président actuel du Rwanda est capable de faire des alliances d’intérêts, sans toutefois se manifester comme un soumis par rapport aux occidentaux. On pourrait dire que Paul Kagame possède de capacités innées d’un grand manager.

Cependant, je doute fort que le chef de l’état rwandais soit loin de vendre son âme à l’Occident. Je dirais aussi que, en fin stratège, il est plutôt à mesure d’établir l’échelle de valeurs entre les occidentaux eux-mêmes. Dans ce sens, Kagame passerait plutôt pour un renard très malin à qui l’on demande de partager le butin aux animaux de la forêt et qui a le bons sens de réserver la partie prépondérante au lion,  donc au roi de la forêt. Je peux parier sans me tromper qu’il ne peut pas user cette liberté de langage envers la puissance américaine. Aux Européens, oui, Kagame est capable de dire n’importe quoi, allant même à traiter certains publiquement de « fils de putes ». Pourquoi, parce qu’il sait discerner celui qui fait la loi dans la jungle et qu’il sait bien qu’il y a conflit d’intérêts entre les occidentaux eux-mêmes. Au fait, Kagame, puisant son tact dans les traditions les plus profondes de la société rwandaise où abonde les effets de relation maîtres-serfs, il sait bien que quiconque  est protégé par un maître supérieur, n’est pas tenu aux devoirs de cour aux maîtres inférieurs. Ce qui me fait douter que Kagame soit réellement un africaniste au même titre que Mandela, Nyerere et les autres.

Dans les années passées je pouvais, étant originaire de l’ouest,  dans ma jeunesse, regarder souvent la télévision zaïroise. Je dirais que c’est un privilège que nous avions, nous les originaires de la région de l’ouest, d’avoir pu poursuivre ce qui se passait au Congo voisin(Zaïre) par le biais de la télévision, c’était avant même que le Rwanda puisse se doter de sa propre chaîne de télévision nationale. A force de voir Mobutu apparaître à chaque journal télévisé, j’avais tendance dans ma conscience d’enfant, de penser que Mobutu n’était pas un simple humain. C’était, pour ainsi dire, un « demi-dieu ». Je voudrais dire ici que Mobutu n’était pas de ceux qui pouvaient ménager les occidentaux (Ici entendre les européens seuls, car une critique acerbe face à l’Amérique on en a jamais entendu). Quand Mobutu parlait, en le scandant, de l’authenticité et de la zaïrirnisation,  certains pensaient déjà à la naissance d’un nouveau messie africain. Je retiens la phrase que je pouvais souvent écouter et qui sonne fort encore dans ma tête: « Nous voulons être nous mêmes, et non pas ce que les autres voudraient que nous soyons…L’ authenticité c’est quoi? rendre au zaïrois, toute sa dignité d’homme libre, et lui procurer le bien être auquel il aspire… » Tout le monde qui pouvait suivre au quotidien l’action de Mobutu, et puis regarder les « Sakanyonsa » qui suivaient chacun de ses interventions, n’aurait pu penser qu’en Mobutu pouvait se cacher un escroc de haute classe. C’est pourquoi je conseille surtout à nos intellectuels de ne pas tomber aussi facilement sous la charme de la manipulation de nos dirigeants, avant que ceux-ci  ne fassent réellement leurs preuves, puis qu’ils ne se révèlent être effectivement des africanistes authentiques.

Cher frère, je ne peux pas terminer sans revenir encore une fois sur ta positon sur l’Église. J’estime beaucoup ta vision sur certaines étapes de l’histoire de l’Église, où celle-ci a pu quelque fois commettre aussi des erreurs, étant une société des hommes, certes d’origine divine, mais étant humaine quand même. L’Église reconnaît souvent d’ailleurs ses erreurs, mais dans ce sens, elle ne se laisse dicter par quelque politicien que ce soit, puisqu’elle n’a nullemet aucune intention de se faire esclave de quelque idéologie politique que ce soit. Tu reviens sur l’histoire des croisades et les vraies raisons qui se cachaient derrières ces combats au nom de « Dieu », et ce je ne le conteste pas, sinon que je peux contester seulement les abus qui se sont manifestés dens ces campagnes de libération de la terre sainte. Je parlerais par exemple de ce goût du lucre qui faisait participer des foules dans les croisades. Le course au butin fut d’abord ce qui fit échouer nombreuses de ces croisades. Je crois que c’est avec raison que le pape Jean Paul II a du demandé pardon pour les exactions commises lors des croisades!

Je ne pourrais jamais néanmoins tolérer les positions des politiciens mécréants qui voudraient faire endosser à l’Église les fautes qu’elle n’a pas commises, comme ceux là qui lancent des monstruosités que ce serait l’Église catholique qui aurait introduit les ethnies au Rwanda ainsi que les violences ethniques dans notre pays. C’est pourquoi je te demande de te prendre en garde contre ton assertion avec laquelle l’Église aurait semée la haine entre les hutu et le tutsis. Là, mon cher, c’est non, non et non et je reste intraitable. Et les politiciens, d’abord sous la féodalité, puis sous les république et enfin aujourd’hui sous la dictature du FPR? Est-ce l’Église qui serait en train d’encourager le FPR à rendre plus aigu le problèmes des ethnies? Non, cette politique de décharger les responsabilités des politiciens sur l’Église je la refuse. D’ailleurs j’y ai fait une étude suffisante et j’y travaille beaucoup pour le moment, et puis au cours du carême j’ai partagé largement mes vues sur la question sur les forum.

Ce mensonge grossier, par lequel les politiciens et les groupes occultes étrangers veulent semer la confusion afin de trouver des raisons pour maintenir les peuples sous le joug de l’oppression, ce mensonge n’est plus acceptable. Il se cache un piège dans ce soucis de décharger tout sur l’Église, et c’est pour que l’Église se taise et qu’elle ne défende plus ses enfants opprimés. C’est cela leur but. Mais ce qui est sûr, c’est que l’Église continuera sa mission malgré des intimidations des lâches. Cher frère, l’Église a tant souffert sous ce mensonge qu’il est déjà temps d’y mettre fin. Voilà cher frère, sur ce point je suis intraitable, et si tu suis régulièrement les échanges sur ces forums, tu sais que j’y suis revenu suffisamment touts le mois de Mars pour que je puisse savoir ce que je dis.  Si c’est vraiment toi Mbonigaba que j’ai connu à Nyakibanda, je te t’adresse déjà une requête fraternelle, en te demandant d’abandonner cette position qui conforte les mauvais politiciens, puis en te rappelant qu’il ne faut jamais chatouiller le diable, tant il peut te cribler le moment venu sans te ménager. Voilà.

Je te souhaite de passer une bonne soirée.

Théophile
— En date de : Jeu 23.4.09, Mbonigaba Joseph a écrit :
De: Mbonigaba Joseph
Objet: Ahmadinejad
À: theophilem2001@yahoo.fr
Date: Jeudi 23 Avril 2009, 13h15

Bonjour Theo

Je viens de lire sur DHR, ton point de vue sur la position d'Ahmadinejad et
sur la civilisation occidentale. C'est sage.
Je suis de ton avis que la civilisation occidentale basee sur la religion
chretienne n'est pas mauvaise.
C'est vrai qu'elle a connu des derapages au moyen age avec les
croisades. Mais la aussi, rappelles toi que le but ultime de la premiere
croisade ( 1095-1099) n'tait pas d'aller delivrer le tombeau du Christ,
comme certains le pretendent. La motivation premiere etait de chasser les turcs
qui avaient envahi Jerusalem, pillant et tuant le peuple de Jerusalem
 sans
distinction de race ( Juifs et arabes confondus).

Pendant la colonisation elle a aussi derape dans certains pays, utilisant la
bible pour detruire l'harmonie et la cohabitation entre les peuples
autotchones.
L'exemple typique est la haine semee au Rwanda entre les tutsi et les
hutus.

Cependant, elle evolue et progressiste et prone la paix, elle donne
aujourd'hui l'opportunite de choisir entre le bien et le mal . Elle
n'utilise plus l'epee pour son expansion. Des enseignements et des
lecons dans ce sens sont nombreux.
La fin de l'apartheid en Afrique du Sud
Les Noirs americains libres qui accedent aujourd'hui aux postes de
responsabilite a tous les niveaux.

Par rapport a la civilisation arabe axee sur l'islam, beaucoup reste a
faire. Elle est archaique et dangereuse. Elle enseigne l leur jeunesse la guerre
sainte/le jihad, encouragent les gens au suicide, parce qu'il amene
 au
paradis.....
L'islam encourage encore dans certaines contrees l'exploitation de
l'homme par l'homme, la simplification du role de la femme dans le
developpement.
C'est une civilisation dangeureuse pour l'Afrique.

L'afrique a tellement de problemes : le genocide, des massacres , des
luttes armees pour le pouvoir, le sida, la pauvrete.. ajpouter a tout cela la
jihad, toute l'Afrique se transformera en plusieurs somalilands.

Les leaders du monde doivent faire attention. Ils commencent a faire aussi des
derapages.
Je ne comprendrai jamais comment les Nations Unies donnent l'opportunite a
Ahmadinejad pour prononcer un discours lors de la conference anti-raciste, Alors
qu'il galvanise le monde arabe a detruire l'Israel ?
Comment les leaders africains donnent le pouvoir a Kadaffi pour diriger
l'Union Africaine ?

Il nous faut des gens comme Mandela, qui prone la paix, la tolerance et
traduisent
 leurs idees/visions en action concretes. prions pour que Zuma
continue dans la meme lancee.

Kagame est un bon leader, il cree des alliances fortes avec l'occident sans
toutefois vendre son ame. Quand il s'agit de dire non, il le dit
ouvertement.

Merci , nous avons besoin de ce genre d'analyse qui construit l'Afrique
au lieu de faire des critiques qui divisent le peuple africain.
Unisssons nos efforts pour changer l'Afrique.

Best regards

 

 

Chers Netters Imbonankubone,

Je pense que la meilleure attitude face à certains égarements des occidentaux n’est pas de s’acharner contre eux comme les intégristes du monde musulman ont toujours tendance à le faire. Je suis persuadé que la meilleure voie pour faire face à leurs erreurs ne consiste qu’agir selon les valeurs que l’on pense être les meilleures, puis mettre chaque fois les occidentaux devant le fait accompli. Le monde occidental ne s’est jamais acharné durablement contre des peuples qui se libèrent, aussi longtemps que ceux-ci ne menaçaient pas la survie de sa civilisation.

Je peux affirmer, et je le fais avec conviction, que les valeurs du christianisme sont les seules qui forment l’arrière-plan de la culture occidentale. Au cours des siècles, les doctrines erronées ont toujours essayé de déstabiliser cette fondation, mais les occidentaux ont toujours su converger leur action vers le retour aux sources.

L’on pourrait dire que la période des lumières a marqué particulièrement l’occident dans la transformation des moeurs, de telle sorte que les idées maléfiques pouvaient bien  profiter de la libéralisation de la pensée.

Le paroxysme de la pensée maléfique devait, comme nous le savons, coïncider avec le développement du fascisme, ce qui ne pouvait ne pas provoquer la grande guerre, connue sous l’appellation de le seconde guerre mondiale. Le conflit ultime n’a pas manqué d’aider les occidentaux à se lancer néanmoins sur la voie de retour aux sources, mais les séquelles du mal ne pouvaient pas disparaître d’un coup. L’occident devait faire face récemment au communisme, et puis actuellement à la puissance des sociétés secrètes et occultes comme la franc maçonnerie ainsi que d’autres puissances occultes qui prônent une mondialisation basée sur un capitalisme sauvage.

C’est dans ce sens qu’on assiste aujourd’hui à la prolifération des mouvements politico-religieux comme le sionisme ainsi que d’autres mouvements qui prennent appui sur la défense des droits de l’homme pour se tailler un monopole du pouvoir et d’influence dans le monde. Contre cet état de choses, le monde musulman réagit à sa façon, à savoir de combattre en bloc le monde occidental considéré comme le bastion du paganisme. Contre cette généralisation, les occidentaux réagissent aussi à leur façon, et avec raison, où ils réservent du soutien sans condition à l’état artificiel au proche orient, à savoir l’état hébreux. Dans ces conditions, les puissances occultes profitent de ces mesures pour agir d’avantage dans le monde entier sans être inquiétées, ayant l’assurance que l’Amerique et l’Europe seront prêtes à agir contre ceux qu’elles considèrent comme des fauteurs de troubles. Voilà pourquoi l’ivraie et le bon grain doivent croître ensemble en Occident!

Beaucoup de personnes de bonne volonté dans le monde entier observent d’un mauvais oeil cette légèreté en Europe de vouloir laisser les idées du bien et celles du mal cohabiter. Pour certains, la société occidentale est suffisamment dépravée qu’il faudrait s’en débarrasser. C’est souvent la positon des musulmans intégristes et d’autres groupes dangereux. Pour les plus modérés, il faudrait se débarrasser de l’influence occidentale, tout en collaborant avec eux. Cette contradiction est vécue par des dictateurs à la calibre d’un Paul Kagame. Dans cette seconde catégorie, il se trouve des gens qui agiraient exactement comme des intégristes terroristes, à la seule différence que leur raison d’être dépend de ces occidentaux qu’ils pourraient bien combattre s’ils en avaient les possibilités. C’est à cette catégorie qu’appartient bien entendu  des individus instrumentalisé s par les puissances occidentales, et puis qu’une fois lâchés, se retournent contre leurs anciens protecteurs: Ben Laden, Saddam…

Comme je l’ai dit au départ, l’attitude de s’acharner contre les occidentaux est la plus condamnable qui soit. De l’occident nous bénéficions des bienfaits de la société moderne. De l’Occident nous héritons les bienfaits du christianisme. L’Occident, à double facette qu’il soit, n’est pas l’incarnation du mal. D’ailleurs le progrès technique qui a amélioré les conditions de vie, n’aurait pas su se réaliser sans cette civilisation exceptionnelle. Les bonnes valeurs occidentales, sont plutôt des valeurs à importer et à mettre en application.

Toutefois, beaucoup des  peuples en ont assez de l’ingérence et de l’influence des puissances occultes occidentales qui propagent un libéralisme sans bornes et qui détruit les moeurs. C’est là où les africains, par exemple, devrions être vigilants et éviter de tomber dans le piège. La lutte contre l’occident serait un objectif absurde. Mais lutter pour les droits fondamentaux dans nos pays, ce sera toujours un objectif noble. Les puissance occultes, qu’elles soient la franc maçonnerie ou le sionisme…se connaissent d’une fragilité sans précédent par rapport aux vraies valeurs européennes. Raison pour laquelle ils se tiennent toujours sur la défensive. Ils inventent des mots intimidants (Négationnisme, Révisionnisme. ..), exploitent les cotés émotionnels du public…Donc une manière lâche de s’imposer. Tant que les peuples agiront selon les convictions des bonnes valeurs, les puissances occultes pourront crier mais cela ne pourra pas faire bouger les occidentaux. Cela s’est démontré dans plusieurs actions des mouvements de libération, que les occidentaux sont toujours prêts à collaboration, une fois présentés devant le fait accompli.

Théophile.

— En date de : Mer 22.4.09, Venant Habiyambere a écrit :
De: Venant Habiyambere
Objet: AW: Imbonankubone : Re : Re : Ahmadinejad assimile Israël à un gouvernement raciste
À: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
Date: Mercredi 22 Avril 2009, 12h11

Hallo,

mon avis les occidentaux ont commis une faute historique grave et irréversible en chassant les palestiniens de leurs terres pour les offrir aux Juifs. Il semble que les anglais qui sentaient le danger, auraient proposé aux Sionistes l’Ouganda ou le Madagascar, car ils pensaient que ce genre de dépossession est permis en Afrique. Heureusement que les Juifs ne voulaient que la Palestine ou rien.

Quand à Obama, je pense qu’ il pourra résoudre les problèmes cubain, irakien, Amérique Latine, mais je ne crois pas qu’il soit en mesure de résoudre le problème palestinien. Je suis de l’avis que tant que l’Amerique est puissante, ce probleme perdurera.



Von: jndahimana2003
An: Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr
Gesendet: Dienstag, den 21. April 2009, 18:17:57 Uhr
Betreff: Imbonankubone : Re : Re : Ahmadinejad assimile Israël à un gouvernement raciste

Mon cher Venant,

Je pense que le Monde occidental souffre d’un narcissisme tellement profond que même les meilleurs parmi les Occidentaux sont incapables de se rendre à une certaine évidence. Ils ne veulent pas prendre acte de la réalité du multipolarisme. Ils comptent toujours s’imposer en donneurs de leçons. Ils sont, chaque jour davantage, surpris par les merveilles de l’essor économique et technologique de la Russie, de la Chine, de l’Inde, du Monde arabo-musulman, etc.

Quant au peuple israëlien, il est manipulé par les Européens et les Américains qui l’utilisent pour exorciser leurs propres démons et assujétir le Monde arabo-musulman. La conscience des Occidentaux est troublée par la caution mal assumée qu’ils ont donnée à l’action d’Hitler avant l’échec de son plan. Ils n’ont cessé de se débattre pour écrire une histoire arrangée de l’holocauste, qui les exonère de leur propre responsabilité .

Les Occidentaux ne veulent pas reconnaître qu’ils font face actuellement au « péril arabo-musulman » , en plus du « péril jaune ». Ce sont deux Mondes qui se développent tout en échappant au contrôle occidental. Tout comme l’Inde et la Russie dont ils avaient eu l’illusion de la décadence.

Heureusement qu’Obama se charge de sauver les USA et de blanchir une image des USA, autrement fort détestable aux yeux du Monde entier. Reste à voir si Sarkozy va demeurer un acteur excité, fan de l’OTAN et plus américain que les Américains eux-mêmes. Ou si des leaders perspicaces de l’UE s’aviseront à lui inculquer les conditions de l’honorabilité et de la survie de l’Europe en tant que pôle autonome dans le concert des Nations.

Joseph

— Dans Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr, Venant Habiyambere a écrit :
>
> Cher Joseph,
>
> en Allemagne, l’ Israel est un sujet Tabou: un comportement compréhensible! Quand aux autres pays (EU + USA), je crois qu’il y a une chose ou ils sont tous d’accord: les palestiniens sont des terroristes, barbares, integristes et arriérés qui ne méritent que d’être traîtés comme tels. Ce n’est pas nouveau chez ces civilisés: ce sont les mêmes arguments que Victor Hugo utilisait pour justifier l’esclavage et le colonialisme. Ce genre de raisonnement porte un nom que Sarco et Co connaissent très bien.
> Là où j’ai des problèmes avec ses maîtres du monde est qu’ils sont surpris quand d’autres peuples (notamment les victimes de ce racisme) pensent autrement. As-tu remarqué que tout le monde était choqué quand les palestiniens ont vôté massivement pour le Hamas. Pour eux, il est irresponsable de voter ce parti qui ne reconnaît pas l’ Etat d’Israel. Et pourtant, l’Allemagne par ex. qui a agressé tout le monde, ses politiciens qui ne reconnaissaient pas l’existence de l’Allemagne de l’Est étaient eux aussi votés massivement et personne n’a contesté ces elections ou traîtés Adenauer (le 1er chancelier d’extremiste) . Je me demande si réellement les occidentaux sont aussi naifs ou s’ ils se moquent du reste du monde. L’ antiamericanisme dans le monde arabe se justifie entre autre par des prises de position unilatérales sur le problème palestino-israelien .
>
> Le fonds du problème arabo-occidental est que les occidantaux ne veulent qu’on leur demande pourqoui les palestiniens doivent payer pour ceux que l’ Allemagne de Hitler a fait.. Ahmadinejad a même dit qu’il fallait créer l’Israel entre l’Allemagne et l’Autriche et les journaux européens ont monté au crénau pour le qualifier de négationiste, islamiste, et j’en passe. L’ Iran est diabolisé alors qu’en matière de démocratie il y a une grande différence entre l’Iran et l’Arabie Saoudite.
> En plus, j’ai jamais compris pourqoui les francais, les britaniques, les Israéliens ont le droit d’avoir une bombe atomique et non les Iraniens.. D’une part , je comprends leur crainte car cette arme dangereuse est vraiment une menace pour l’humanité. Et tant que eux ils ne sont pas menacés, tout est en ordre. Mais d’autre part, je ne vois pas pourqoui ils ne veulent pas accepter que eux aussi vivent dans ce monde et que personne ne mérite de vivre sous cette menace! D’où leurs exigences irrationnels. Cette menace ne disaparaîtra qu’avec la volonté de la dénucléarisation de toutes les puissances nucléaires. Il est temps qu’ils réalisent que le rapport de force (avec une tendence plutôt à la baisse pour les occidentaux) entre l’Occident et le reste du monde n’est plus le même qu’il y a 20 ans.
>
>
> Venant
>
>
>
>
>
> ____________ _________ _________ __
> Von: Ndahimana Joseph
> An: imbonankubone imbonankubone <Imbona-Nkubone@ yahoogroupes. fr>
> Gesendet: Dienstag, den 21. April 2009, 00:26:38 Uhr
> Betreff: Imbonankubone : Re : Ahmadinejad assimile Israël à un gouvernement raciste
>
>
>
>
>
> Il n’y a pas moyen de mener une lutte pertinente, juste et efficace, contre le racisme tant que certaines formes de racisme demeureront des sujets tabous impossible à aborder au sein de soi-disants concerts des Nations.
>
> Qui a dit que le peuple israëlien était « le peuple élu »? Et qu’advenait- il des autres peuples du monde? Cette gaffe n’a profité ni à l’humanité ni au peuple israëlien. Ce dernier n’a, en définitive, aucun intérêt à être maintenu dans une position où il n’assumerait jamais ses responsabilité s..
>
> Sans prendre le risque de cautionner les propos du leader iranien -je ne sais pas tout ce qu’ils cachent- je me sens solidaire de toute la dénonciation qu’il fait du traitement du peuple palestinien par Israël.
>
> Devrions-nous prendre le risque de nous rendre complices de la maltraitance humaine dont les Palestiniens sont l’objet, sous prétexte d’éviter d’être qualifiés d’anti-sémite.
>
> Si l’on n’y prend garde, il y aura, à brève échéance, une majorité mondiale écrasante qui sera emmenée à prendre acte du fait que le sionisme est, malgré lui, une forme de racisme. A ce moment, la responsabilité de l’Occident (UE et USA) sera hautement engagée.
>
> Il n’est pas normal que le sommet de Genève sur le racisme prenne le risque de foirer, tout simplement parce que certains ont jugé « correct » de ne pas être présents à l’assemblée au moment où le leader iranien prononçait son discours. Il aurait mieux valu d’écouter ce discours et de prendre la parole pour loyalement démontrer qu’il était dénué de tout fondement. Mais, comme à l’accoutumée, dans un élan d’esprit grégaire, les Occidentaux ont préféré se mettre la tête dans le sable. Et cette attitude ne les honnore pas.
>
> Joseph
>
> — En date de : Lun 20.4.09, Ndahimana Joseph a écrit :
>
> De: Ndahimana Joseph
> Objet: Ahmadinejad assimile Israël à un gouvernement raciste
> À: « imbonankubone imbonankubone »
> Date: Lundi 20 Avril 2009, 23h56
>
>
> Ahmadinejad assimile Israël à « un gouvernement raciste »Créé le 19/04/09 – Dernière mise à jour le 20/04/09 à 20h52 19 commentaires
>
> Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence de l’ONU sur le racisme, dite « Durban II », a assimilé Israël à « un gouvernement raciste ». En réaction, les représentants de plusieurs pays européens, dans la France, ont quitté la salle. Nicolas Sarkozy appelle à une « extrême fermeté ».
>
> © Reuters Denis Balibouse
>
>
> Lors d’un discours prononcé lundi après-midi, le président iranienMahmoud Ahmadinejad a critiqué l’établissement d’un « gouvernement raciste » au Proche Orient après 1945 faisant allusion à Israël. En réaction, les représentants de la France et d’autres Etats de l’Union européenne ont quitté la salle. Nicolas Sarkozy, depuis Paris, a appelé l’Union européenne à faire preuve d’une « extrême fermeté » après ce discours qu’il a qualifié d’ »appel intolérable à la haine raciste ». Peu avant, au moins trois manifestants déguisés avec des perruques multicolores et des nez rouge de clown ont crié « raciste ! raciste ! » à l’adresse de l’orateur et ont été expulsés par les gardes de l’ONU. Ban Ki-moon avait pourtant mis en garde le président iranien contre tout amalgame entre sionisme et racisme.
> Les Etats-Unis, Israël mais aussi les Pays-Bas, l’Australie, le Canada ou l’Allemagne : aucun de ces pays ne participe à la conférence des Nations unies sur le racisme qui s’est ouverte lundi à Genève. Le secrétaire général de l’ONU s’est dit « profondément déçu » par ces absences. « Certaines nations qui, de droit, devraient aider à créer le chemin d’un avenir meilleur, ne sont pas là », a ajouté Ban Ki-moon juste avant de rencontrer l’homme au coeur de toutes les polémiques : Mahmoud Ahmadinejad.
> L’objectif final de cette conférence est de parvenir à « un accord équilibré ». Illustration de ce compromis difficile : Ban Ki-moon a condamné le « déni de l’Holocauste » puis qualifié « l’islamophobie » de forme de racisme. « Durban I », la première conférence sur le racisme en 2001, avait été un échec. La France a indiqué qu’elle resterait pour la suite de la conférence qui se tient jusqu’à vendredi. « On reste dans la conférence, nous poursuivons la discussion (…) parce que nous n’avons pas honte des valeurs que nous portons, qui ne sont pas de valeurs occidentales mais des valeurs universelles » , a affirmé Rama Yade, secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme. (Source AFP/Reuters)

Theo

Est-ce que le MDPR ( parti dissout en l'an 2013), aura joue un role, si minime qu'il soit, dans la comprehension du probleme rwandais et dans l'avancement pour la recherche des solutions? C'est a chacun de juger. De toutes facons, notre action n'aura pas tout a fait passe inapercu! Sans politique ou en politique, nous continuerons a lutter pour la liberte, la verite et la reconciliation, ainsi que pour l'instauration d'un etat de droit au Rwanda. Selon Sylmpedia: "Mouvement Démocratique du Peuple pour la Réconciliation (MDPR- INTIGANDA) Drapeau du MDPR Fondé le 13 Décembre 2009 par l’Abbé Théophile Murengerantwari. Ancien "titulaire" de l’Evêché de Cyangugu, exilé en Allemagne ou il a basé son mouvement issu d’une scission avec le RMC. Il soutient le retour du Roi Kigeri V et un nouveau référendum sur la question de la restauration de la monarchie. Il s’est prononcé en faveur la candidate Victoire Ingabire Umuhoza, leader du Front Démocratique Unifié (actuellement mise en résidence surveillée pour tentative de déstabilisation du pays et négation du génocide depuis Avril 2010) qui n’a pu participer à l’élection pluraliste du 9 Août 2010. Très actif, le MDPR émet régulièrement des communiqués sur son site et participe à des manifestations contre le gouvernement rwandais du Président Kagamé." http://www.sylmpedia.fr/index.php/Parti_royaliste_Rwandais

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Theo
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Abayobozi ba Ishema Party bazasesekara ku kibuga cy’indege cy’i Kanombe ku wa mbere tariki ya 23 Mutarama 2017

  Itangazo rigenewe abanyamakuru: ICYO TWE TUGAMIJE NI « UKUNGA ABENEGIHUGU NGO DUFAT…