Accueil Société Culture Arts, litterature et poésie Naje kubika u Burundi (Ibisigo)

Naje kubika u Burundi (Ibisigo)

0
0
86

043. NAJE KUBIKA UBURUNDI

 

015 SEKARAMA

Iki gisigo kiri mu bwoko bw’ « Ikobyo ». Sekarama yagihimbye mu 1872. Kiravuga iby’ “Igitero cyo mu Lito”, ari na cyo ise Mpumba yaguyeho. Sekarama yagituye Umwami Rwabugili aho yari atuye i Rusagara ho mu Mvejuru. Muri icyo gisigo cy’ “Ubuse”, Sekarama araburira ingoma y’ u Burundi, « Karyenda », ko igiye gufatwa-mpiri n’iy’I Rwanda « Karinga ».

 

Naje kubika u Burundi

Bwa Rubarira-joro* rwa Bigashya*,

Nasize icyago iwa Cyububira-tamu*.

Nasize i Nkoma bicika,

005 Inkungugu iryana i Nkotsi

Biyabira umurwano wawe.

Canira uze nzikwereke .

Ni iza cya Kimuga,

Nta mugabo zizeye,

010 Zakwiye imisozi yose

Nanjye mbwira Umwami ibisigo,

Ishakwe irakoma,

Nanjye mbwira abagabo inzoza* ya Bugabo.

Ntare we ntakigira aho atura iwabo

015 Na njye ino ndatambira ingoma,

N’ingoro yaganje

Igaca ibyaro ku migisha.

Naje ndi insongerezi ya Ruseke*

Kwa Rusumira-ndonyi* rwa Gikebya-mato*,

020 Barahinga imbuto yaho

Ikaba urukungu.

Babaye inkungu ubwo bakumye umuhinza

Barakonje imbeho,

Wa muyaga urabahuha mu muraha*.

025 Nzarora aho ucukura amahanga

Rusanga* yacaniwe,

Ugaca ibyaro ku migisha.

Nzaguha impundu zitendeje iminega*

Ntambire Abakwiye n’Abatsinzi,

030 Rugaza ukambika Rugina*.

Ye Bagina bagendanaga iyi Ngina*

Ngo igine* abayigina*,

Ikabahindura imigina*.

Ibakura mu gihugu

035 Igihinduye icy’umwe,

Iya Cyigirira ibicuba

Ingoma ndende ya Bugabo

Ndaruhutse ari jye uyitahije.

Iya Mutara uko iteze nkubereke

040 Iyi Mpima-byaro ya Mabega,

Icura inkumbi ntisongerwe

Ntizisambe iz’amakeba,

Igakiza ibyaro amajosi.

Uko yivuga nkayitambira Mutukura*

045 Igatunga ab’amakeba,

Nkaba umubata wawe.

Ndi intiti* ngategurira Abami

Bagatsindira ubuhatsi* twejeje,

Bagahumba ibyaro ku migisha.

050 Nabahanuye umutima

Mbagutambire Mutaga yapfuye,

Rugabo* ikoza ku muheto.

Mbese kagire ingabe Nyamiringa*,

N’inganji Karinga* iyi ntijana

055 Yata Karyenda* mu mukoki.

Iyihindura icyima

Iyishyingira icyugu,

Iyikuba umutwe irayitembagaza

Agahinda kayigwa munda Karyenda,

060 Iyikora ku matama.

Ya ngoma y’i Mutarama,

Kwa Nyiramutega na Mutagera

Iyacu Muteri* ni yo iraririza Abatimbo.

Ikabamburwa n’Abasengo

065 N’abafite imirama*,

Igahaka za ngoma .

Ingoma ndende ya Bugabo.

Wayirushije ubugabo we Nganji,

Karyenda niguture

070 Uyitunge mu bwina*,

Itagutuye uzayitunge mu mufuka.

Maze ishire ijabo* ihakwe

Nta zima yihebere,

Yabaye inkuna yo gupfa, iracumbagira

075 Yabaye umwiri* Karyenda.

Kandi ni ko agira amatwi make munda

Yabaye icyima , yatahiwe n’icyago,

Ifite mu cyambiko hake.

Kandi ni ko ikomangana

080 Yishyize mu rumira itazi kwoga,

Yita mu ngeri

Aho nu* uhore,

Nturyebuze akarimi Karyenda.

Jye uzi Karinga, irakujya hejuru

085 Irakugira intebe nkwitonge,

Iragutega mu ruhanga Bwagiro,

Icyo kizizi gishire.

Urabaze imwe Bizinge*

Yazingiraga i Bwene-muswa*,

090 Imwe yajegezaga

Ikayihonda ku mabuye.

Uzambaze aya Muteri

Mutukura iratanga iz’irembo,

Ikagaba intahira.

095 Ni impame ntibayigera,

Ni impotore irasumba iz’amakeba

Ikuye kwa Gisabo* ku bugabo.

Nibaze bakwihongere, Kigeli

Ubwo wahawe igihugu,

100 Icyago bagihaze ku mubiri.

Urasanira ingoma usize yo abavuke

Ruvumba-ntambara rwa Mabara,

Ukabaza bose imihayo* yanjye

Uti: ese mbwira uko bwatsinzwe ?

105 Nti: bubwirize umushumba

Na we umuhutu* yatanze urukano*,

Yemeye imirimo.

Ubwice ni jye w’inkusi*.

Nje kukubwira inkuru nasanze i Buguru* bwa

Rugarika-ndonyi*,

110 Nasanze Karyenda amaganya ayitashye.

Itugaritswe n’ishavu, irabyicuza,

Ngo irashaka kwambikwa Rugina*.

Ngo ejo itayigira intebe nka Ruvuzo*,

Ikayivungura nk’inkomo ishaje

115 Igafatwa mpiri Karyenda.

Yumvise imihayo turi mwo i Rwanda,

Amaganya arayegura iraboroga

Iti: nabuze aho nakwirwa

Muri iki gihunya,

120 Rugaba-bihumbi yampfakaje nkiri muto,

Rurivugira urugembe i Buguru.

Nyikora ku matama ndayicyaha

Nti: henga wunvane n’ubupfakazi.

Utsindwe nka Mizage*

125 N’Indigata- migezi* ya Rubura-soni*.

None Karyenda ko ubuze Mutaga,

Uteze undi muhunguzi nka he ?

Hama hamwe ikwivuge Nyamiringa*

Wicuze ya Mirindi,

130 Washengererwaga i Gisigwa-ntote*,

Kandi ugende uko

Nka Mutumo wa Kinyoni.

Karyenda cura igihunya

Urarire ikirumbi,

135 Ikirumbo cyarakwokamye i Buguru*.

Naho iwacu ujye wumva

Ingoma zisumana n’impundu,

N’Abasizi n’Abasengo

Zikayisanganira Ntuku*.

140 Ukumva ibihubi* i Rwanda

Ingoma zivuga umutuzo,

Nabacyuriye Ntuku inyambo.

Uzitsindiye ubuhatsi Karuhura

Mutukura wayitatse iz’ibihugu,

145 Ikigize icya Mugabo-umwe.

Nkuyubwatsi ko wayogoje amahanga,

Bakaga ab’amakeba,

Naje kwaka ingororano.

Uzampe inka unshyire i Rwanda,

150 Uzambonere ubuturo, sinatashye

Ndi umubata wawe.

Urankumbure sinatashye,

Natewe n’indwara

Inkenya ubugingo.

155 Yankuye mu bandi

Nari ingabo yawe Kigeli,

Ngo ugabe, ndacumbagira ibirenge.

Nakumbuye i Bwami

Ntacyikora ukundi,

160 Nkorera intege ziranga

Amaguru ambera ibinanira.

Ngize ngo niyahure njye mu ngezi,

Nzirikanye Umwami wahawe zakunze,

Niyima kujya kwa Nyamutezi*.

165 Sindata ubukene bwanjye,

Naje gukura ubwatsi, Bwagiro

Ko wahinze ubudehe ibyaro.

Ndi ku bya mbere

Sinabikuye u Burundi,

170 Burarumbye nk’ibirumba

Nasize irungu i Buguru*.

Rero Kigeli urakaganza amahari

Wivuge ibihugu,

Ndahirwa we wahawe ingoma

175 Ngahabwa inganzo.

JE VIENS ANNONCER LA DEFAITE DU BURUNDI

———————————————————————–

Ce poème est typique pour le langage sarcastique de Sekarama. Le combat placé entre les deux tambours royaux veut indiquer la supériorité du Rwanda sur le Burundi. La réalité historique dans le combat en question fut juste le contraire. Le langage est assez compréhensible mais fort sarcastique contre le Burundi.

Je viens annoncer la défaite du Burundi

De Ntare, fils de Mwambutsa,

J’ai laissé le malheur chez Ntare ;

J’ai laissé le désastre à Nkoma

005 J’ai laissé une bataille acharnée à Nkotsi

J’ai laissé tes armées au faîte de leur gloire,

Ecoute-moi, je vais te narrer ses hauts faits :

Les armées ennemis sont dans

les mains de ce Vaurien

Elles n’espèrent aucun chef de valeur,

010 Elles fuient dispersées sur toutes les collines,

Ce que voyant, je déclame au roi

des poèmes de liesse.

Tandis que le tambour Ishakwe résonne,

Moi j’annonce à nos braves un avenir glorieux !

Quant au roi Ntare, il n’a plus de demeure chez eux,

015 Pendant que chez nous je danse de joie devant

le Tambour

Et le Palais qui fête son triomphe

Pour avoir privé de toute chance les pays ennemis.

Je suis venu raconter les malheurs du Burundi,

Chez Ntare, fils de Mwambutsa,

020 Ils cultivent le sorgho et ne récoltent

que les faux épis.

Ils sont devenus une terre aliénée

Puisqu’ils ont perdu leur souverain ;

Ils sont transis de froid,

Leur ventre est à la merci de tous les vents.

025 Je serai présent lorsque tu priveras les nations

de leurs bovidés,

Lorsque tu les rassembleras autour du Taureau royal

Rusanga

Et qu’ainsi tu mettras fin à la richesse des nations.

Je pousserai des cris d’allégresse en ton honneur

Devant les Armées Abakwiye et Abatsinzi

030 Pendant que, toi, le Triomphateur, tu décollera

Karinga.

Je vous salue, ô serviteurs de Karinga,

Vous qui l’aidaient à rendre rouges de sang

ses rivaux,

A les rendre comme des talus de poussière exposée

au vent !

Il les chassa de leur pays,

035 Et l’annexa au sien,

Le seul pays riche en bovidés,

Ce grand royaume du grand roi.

C’est pour moi un privilège de lui présenter

mes salutations,

Ce Tambour de Mutara, je vais vous le présenter :

040 Ce vainqueur des nations, digne du roi,

Quand il frappe, la victime n’a plus besoin

d’un autre qui lui donne le coup

de grâce.

Elles n’agonisent pas les nations ennemis,

Il les décapite toutes.

Lorsque Karinga proclame ses hauts faits,

je danse de joie devant lui

045 Pendant qu’il assure son autorité sur les peuples des

pays conquis,

Quant à moi, je suis fiers d’être ton sujet héréditaire

Je suis le consultant, je prépare les projets des rois,

Qui remportent des victoires pour ce régime

Et privent les autres nations de leur richesses.

050 Je les ai terrorisées

Je te les offre en sacrifice, Mutaga est mort,

Rugabo a frappé avec son arc.

Bref, sois fiers du Tambour royal, Nyamiringa

Et du tambour dynastique Karinga, le triomphal

055 Qui précipiterait Karyenda dans le gouffre.

Il le transforma en une ruche vide d’abeilles,

Il le donna en mariage à l’iguane,

Il lui tordit le coup et le roula à terre comme

une pierre,

Alors le Karyenda éprouva dans son sein

une profonde humiliation,

060 Il pointa son doigt sur sa figure en signe de mépris,

Le Tambour de Mutarama,

Chez Nyiramutega et chez Mutagera,

Le nôtre Muteri, c’est lui qui se fait veiller

par les Abatimbo.

Il se fait réveiller par les Abasengo

065 Et par ceux qui jouent au fifre d’ « umurama ».

Et impose son autorité sur les

Autres Tambour,

Le grand Tambour des grands rois.

Tu as été plus fort que lui , ô le Triomphateur,

Que le Karyenda t’apporte des présents

de soumission,

070 Et que tu lui accorde assistance,

Faute de quoi, tu le transpercera d’une lance !

De la sorte, il perdra toute arrogance

et se mettra à genoux,

Il n’a plus de chance de se relever

Il est devenu un moribond qui n’attend que la mort,

075 Il marche clopin-clopant, il est devenu un butin,

Karyena !

Au demeurant, il est dénué de tout bon sens,

Il est devenu comme une ruche désertée

de ses abeilles et remplie de saleté,

Son apparence est vraiment piteuse.

Tous ces misères viennent de son imprudence,

080 Car il s’est jeté dans une profonde sans savoir nager

Il s’est jeté au milieu d’un fleuve ;

Dès lors, tais-toi,

N’ouvre pas la bouche, ô Karyenda.

Je connais Karinga, il va se placer au-dessus de toi,

085 Et lors qu’il fera de toi un siège sur lequel

il va s’asseoir, tu seras l’objet

de ma risée,

Il te portera sur son front, le secourable Karinga,

Jusqu’à te faire perdre toute dignité.

Interroge Bizinge

Qu’il a enfoncé dans un trou,

090 Celui-là qu’il a bien secoué

Et cassé sur les pierres.

Demande-moi les nouvelles de Muteri,

Maintenant Karinga distribue les vaches même

aux nouveaux serviteurs ,

Et en gratifie abondamment aux anciens.

095 Sa taille interdit toute comparaison

Sa prestance le met au-dessus de ses rivaux

Il vient d’humilier le Burundi.

Qu’ils viennent te présenter leurs excuses, ô Kigeli,

Puisque tu as reçu ce pays en héritage,

100 Qu’ils s’attendent à recevoir toutes les misères.

Tu te bat pour le pays en protégeant les citoyens

O toi, l’assoiffé des combats, souche de Mabara

Et tu t’informe de mes récits sur la défaite

du Burundi en disant :

Dis-moi comment il a été vaincu ?

105 Ma réponse est simple : donne-lui un gouverneur,

Quant au roitelet, il a reconnu sa défaite

Il a accepté les prestations imposées

aux sujets soumis.

Tu le traite comme bon te semble,

je suis le témoin de sa défaite.

Je viens te raconter la nouvelle que j’ai laissée

au Burundi de Ntare,

110 J’ai trouvé Karyenda dans de profonds

gémissements.

Je l’ai laissé en pleine tristesse et désarroi,

Il est prêt à subir la peine d’être le trophée

de Karinga.

De peur de devenir son siège comme Ruvuzo

Et d’être brisé comme un vieil « attache -chien »

115 Et être capturé, ce Karyenda.

Lorsqu’il a entendu les cris d’allégresse auxquels

nous nous adonnons

au Rwanda

La tristesse lui a fait pousser des gémissements

en disant :

Je ne sais plus où fuir

Dans ce foutu pays,

120 Rugaba-bihumbi m’a rendu veuf malgré

mon jeune âge,

Ainsi les cris de lamentation se font entendre

au Burundi !

Ce que voyant, je le pointai du doigt en disant :

Goûte ce qu’est l’amertume du veuvage.

Sois battu comme Bengizage

125 Et comme Nyaruzi fils de Haramanga.

Dis-moi alors, Karyenda, puisque tu viens

de perdre Mutaga

D’où te viendra-tu un nouveau mari ?

Sois résigné devant le triomphe de Karinga,

Renonce pour de bon à ces audiences

130 Que tu donnais au Burundi,

Et qu’ainsi tu sombre dans l’oubli

A la manière de Mutumo, fils de Kinyoni.

Karyenda, sois conscient de ton triste sors

Passe les nuits dans les cimetières,

135 Car le malheur s’est attaché au pas du Burundi !

Par contre, chez nous tu entendras

S’élever à l’unisson les sons de tambours

et les cris d’allégresse,

Ainsi que les déclamations poétiques

et les musiques des fifres ,

Qui viennent tous acclamer Karinga.

140 C’est alors que tu entends les cris de liesse

au Rwanda,

Les tambours se mettent à battre au rythme de repos,

Repos que prennent également

les Vachers de Karinga.

Tu leur as assuré le pouvoir, ô toi Karuhura,

Le Karinga, tu lui as soumis les pays rivaux,

145 Ainsi sont-ils réunis sous l’autorité d’un seul chef.

Je te félicite d’ avoir soumis les nations

D’avoir mis tes rivaux à l’étroit,

Quant à moi, je suis venu solliciter une récompense.

Donne-moi une vache qui me taillera

une place au Rwanda,

150 Trouve-moi une demeure,

car je loge toujours chez toi,

Je loge toujours sous ton toi.

Aie la nostalgie de me revoir

alors que je suis encore ici bas,

J’ai eu une maladie

Qui m’a rendu infirme .

155 Elle m’a isolé de mes compagnons,

Alors que j’étais encore valide,

tu en es témoin, Kigeli,

Maintenant tu enrichis les autres pendant

que mes jambes me retiennent

loin de chez toi.

J’ai la nostalgie de la Cour Royale,

Alors que je n’ai plus les forces pour me déplacer,

160 J’ai essayé mais en vain,

Les jambes me refusèrent leur service.

J’ai alors eu l’idée de mettre fin à mes jours

par la noyade,

Mais le souvenir de ton règne prospère

Me retint d’aller au shéol chez Nyamutezi.

165 Je ne suis pas venu étaler ma pauvreté,

Je suis venu présenter mes félicitations

ô le Bwagiro,

Parce que tu as exterminé les pays ennemis.

Je tiens le même langage qu’auparavant,

Je ne cesse pas d’annoncer la mort prochaine

du Burundi.

170 Ce pays est stérile comme tout ce qui est

sans avenir,

J’ai laissé la tristesse au Burundi.

O toi, Kigeli, triomphe de tes rivaux,

Conquiert les nations,

Quant à moi, je suis heureux que tu aie reçu

la royauté

175 Quant je recevais le don poétique.

_________________________________

VOCABULAIRE

01. Rubarira-joro = Ntare

02. Bigashya = Mwambutsa

03. Cyubira-tamu = Ruganzu II

04. Inzoza = avenir

05. Ruseke = u Burundi

06. Rusumira-ndonyi = Ntare

07. Gikebya-mato = Mwambutsa

08. Umuraha = Sein éventré

09. Rusanga = Taureau

dynastique du

Rwanda

10. Iminega = coups de lance

11. Rugina = Karinga

12. Ingina = le troupeau royal

13. Igine = rentre rouge

14. Kwigina = se prendre pour

égal à

15. Imigina = talus

16. Mutukura = Karinga

17. Intiti = savant, conseiller

18. Ubuhatsi = autorité

19. Rugabo = denomination

divine: le tout-

puissant

20. Nyamiringa = Karinga

21. Karyenda = Tambour

dynastique du

Burundi

22. Muteri = Karinga

23. Imirama = instrument

de musique

24. Umwiri = butin

25. Nu = Exclamation

26. Bizinge = Rukurura:

Tambour

dynastique du

Gisaka

27. Bwene-muswa = Trou

31. Gisabo = roi du Burundi

28. Imihayo = Louanges

28. Umuhutu = umugaragu

29. Urukano = signe

d’obédience

30. Inkusi = premier témoin

31. Buguru = Burundi

32. Rugarika-ndonyi = Ntare

33. Rugina = Karinga

34. Ruvuzo = Rukomba-mazi:

tambour

dynastique

du Bugesera

35. Mizage = Benginzage

Nyagakecuru

36. Rubura-soni = Haramanga,

père de

Nyaruzi, roitelet

du Burwi, dans

la province de

Butare

37. Gisigwa-ntote = Burundi

37. Ntuku = Karinga

38. Ibihubi = Musique

de tambour

39. Nyamutezi = Maître du shéol

Theo

Est-ce que le MDPR ( parti dissout en l'an 2013), aura joue un role, si minime qu'il soit, dans la comprehension du probleme rwandais et dans l'avancement pour la recherche des solutions? C'est a chacun de juger. De toutes facons, notre action n'aura pas tout a fait passe inapercu! Sans politique ou en politique, nous continuerons a lutter pour la liberte, la verite et la reconciliation, ainsi que pour l'instauration d'un etat de droit au Rwanda. Selon Sylmpedia: "Mouvement Démocratique du Peuple pour la Réconciliation (MDPR- INTIGANDA) Drapeau du MDPR Fondé le 13 Décembre 2009 par l’Abbé Théophile Murengerantwari. Ancien "titulaire" de l’Evêché de Cyangugu, exilé en Allemagne ou il a basé son mouvement issu d’une scission avec le RMC. Il soutient le retour du Roi Kigeri V et un nouveau référendum sur la question de la restauration de la monarchie. Il s’est prononcé en faveur la candidate Victoire Ingabire Umuhoza, leader du Front Démocratique Unifié (actuellement mise en résidence surveillée pour tentative de déstabilisation du pays et négation du génocide depuis Avril 2010) qui n’a pu participer à l’élection pluraliste du 9 Août 2010. Très actif, le MDPR émet régulièrement des communiqués sur son site et participe à des manifestations contre le gouvernement rwandais du Président Kagamé." http://www.sylmpedia.fr/index.php/Parti_royaliste_Rwandais

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Theo
Charger d'autres écrits dans Arts, litterature et poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Abayobozi ba Ishema Party bazasesekara ku kibuga cy’indege cy’i Kanombe ku wa mbere tariki ya 23 Mutarama 2017

  Itangazo rigenewe abanyamakuru: ICYO TWE TUGAMIJE NI « UKUNGA ABENEGIHUGU NGO DUFAT…